« Petite chronique boursière » : Bravo les chimpanzés !

Vincent_colot
Par Vincent Colot (chroniqueur exclusif) – Analyste financier

Tout qui s’intéresse à la Bourse connaît la
fameuse boutade du professeur Burton Malkiel (Université de Princeton)
déclarant qu’un singe sélectionnant des actions à l’achat ferait au moins aussi
bien qu’un analyste financier. Il voulait démontrer ainsi que tout analyste
financier, sans être nécessairement un imposteur, est à tout le moins largement
impuissant.

Cette boutade n’était pas restée lettre
morte puisque le célèbre quotidien de référence Wall Street Journal mena
l’expérience au cours des années 90, confrontant des « singes »
lançant des fléchettes (en fait des tirages au sort aléatoires d’actions) à des
analystes financiers. Et, malheureusement pour ma profession (je suis analyste
financier et non pas singe …), la dure réalité fut de reconnaître que les
singes ne déméritaient pas, loin s’en faut !

Mais l’histoire ne s’arrête pas là.
Aujourd’hui, une étude américaine montre que les singes sont meilleurs que … la
Bourse !

Euh … Une minute … Donc les singes sont au
moins aussi bons (et même meilleurs car bien moins chers) que les analystes et
ils sont également meilleurs que la Bourse ? Oui. La première expérience
cherchant à montrer que le marché est efficient (statistiquement imbattable à
risque égal) est battue en brèche par la deuxième expliquant que les singes
surperforment les indices.

Comment les auteurs de cette récente étude
s’y sont-ils pris ? Ils ont réalisé une simulation informatique consistant
à sélectionner et à pondérer aléatoirement un échantillon de 1.000 actions, ce
qui revient à évaluer les capacités d'un chimpanzé en matière d'investissement
sur le marché. L'étude, basée sur des données collectées tous les mois aux
Etats-Unis de 1968 à 2011, a répété cette procédure aléatoire 10 millions de
fois pour chacune des 43 années étudiées. En conclusion, la quasi-totalité des
10 millions de chimpanzés-gestionnaires de fonds ont réalisé de meilleures
performances que les indices classiques.

Pourquoi ?

Cela tient d’abord à une inefficience
intrinsèque liée à la construction des indices comme le S&P500 aux
Etats-Unis ou le CAC40 en France. En effet, ces indices font la part belle aux
grosses capitalisations (les actions les plus valorisées) et, en leur sein,
plus elles sont grosses et mieux elles sont représentées dans l’indice. Or, et
j’ai déjà tenté de vous le démontrer dans des chroniques précédentes, ces
actions sont rarement celles qui ont le plus de chance de mieux performer en Bourse.
Donc, suivre une autre logique que celle de cette pondération par la capitalisation
boursière est généralement plus futé, ce que confirme l’étude !

Ensuite, la grande force des
« chimpanzés » est de ne pas se laisser influencer par des affects
susceptibles de biaiser leur jugement 
(la peur et la cupidité, notamment, qui sont les deux mamelles de la
volatilité boursière à court terme) et de ne pas se lancer dans des prévisions
qui ne reposent le plus souvent sur rien de très probant et qui sont dès lors
généralement fausses. Echapper à ces deux faiblesses qui sont le lot quotidien
des investisseurs (et des analystes) actifs sur les marchés contribue également
à une meilleure performance que celle des indices.

Une conclusion ?

L’être humain est faillible. Mais s’il
connaît ses faiblesses, il peut limiter les dégâts. De là à dire que le singe
est l’avenir de l’analyste financier, ce n’est sans doute pas très
enthousiasmant ! Limitons-nous à postuler que la Bourse, du moins telle
qu’elle est présentée aujourd’hui à travers ses indices classiques, a des
failles et que si des singes peuvent en profiter, il n’y a aucune raison que
l’analyste financier, averti, ne puisse en faire autant et même régler un jour
une fois pour toutes le compte de ces maudites bestioles !

Pour aller plus en profondeur sur le
sujet :

http://www.mindfulmoney.co.uk/investment-insight/investing-strategy/cass-business-school-makes-the-case-against-pure-pure-passive-investing-based-on-market-weighted-indices/

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general