Consultants : Peur d’être copié ?

Par Nicolas Thébault (chroniqueur exclusif) – Expert des réseaux professionnels

Quelques collègues, conseils indépendants, ont peur d’être copiés dans leur expertise. Ils se méfient des clients potentiels qui selon eux pourraient être des pilleurs de pyramides. Etrange attitude de la part de spécialistes à qui il serait difficile de prélever un lobe du  cerveau.

C’est bien  l’expérience unique d’un prestataire  que l’on achète et non pas quelques recettes toutes faites, que de toute façon il est possible de se procurer sur internet.

Cette expérience me rappelle la bonne attitude chez les conférenciers, qui n’hésitent pas à partager leurs supports sur Internet. Comme chez un artiste, sans l’intervention de l’auteur, son talent, l’énergie qui l’anime et la connaissance approfondie du sujet qui est la sienne, les paroles et  accessoires ne sont que piètres béquilles pour un éventuel usurpateur.

C’est bien la peur de manquer de clients, de perdre son temps avec des prospects non solvables, dans un marché difficile, qui est à l’origine de cette attitude de méfiance nouvelle. Beaucoup de coachs, formateurs et conseils sur tous les sujets proposent leurs prestations aujourd’hui. Anciens salariés en quête d’indépendance, dont je fais partie aussi, se différencient tant bien que mal de leurs confrères.

Les sujets à la mode de manquent pas, comme les risques psycho sociaux ou l’identité numérique, mais peu nombreux sont les clients solvables pour ce type de prestations et ils s’adressent souvent  des cabinets ayant pignon sur rue. Il est donc délicat de rester indépendant dans un pays ou l’élitisme est encore la loi du réseau et où les responsables ont perdu l’habitude de répondre aux sollicitations nouvelles, qu’ils jugent trop nombreuses.

Pour être visible, unique et crédible sur son marché, il faut se différencier des autres par les bonnes pratiques et la satisfaction des clients Il ne sert à rien de se méfier des « concurrents », car on ne s’enrichit pas sur un cimetière. Au contraire, connaitre son marché dans ses différences, permet d’orienter ses clients vers d’autres spécialistes plus pointus dans des domaines connexes aux vôtres, gage de sérieux et de différenciation.

Une recommandation en effet ne vaut pas commande, tout dépend comment elle est qualifiée,  à eux ensuite de faire leurs preuves.  Vous pouvez en effet connaitre un prestataire dans la spécialité sans en avoir testé concrètement la compétence. Soit parce que vous n’en avez pas eu l’occasion, soit parce qu’il ne vous a pas donné suffisamment  d’éléments concrets pour vous en rendre compte par vous-mêmes.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general