Pierre Gauthey, cofondateur de Petits-fils – L’interview « Envie d’entreprendre »

L'interview Envie d'entreprendre par Olivier Marone, créateur et responsable du site


Logo Petits-filsPrésentez vous ainsi
que votre entreprise.

Je m’appelle
Pierre Gauthey, j’ai 31 ans et je suis co-fondateur de Petits-fils, une
entreprise spécialisée dans les services d’aide à domicile pour les personnes
âgées.

Le point de départ de Petits-fils.

Mon associé
Damien Tixier et moi avons créé Petits-fils en 2007 dès la fin de nos études à
l’EDHEC.

C’est en
observant les besoins et la perte progressive d’autonomie de nos
grands-parents, que l’idée nous est venue de proposer un service alliant un
professionnalisme exemplaire à un besoin évident de proximité et de
convivialité.

La création de votre société fut-elle plus dure
que prévu ?

Nous n’avons
pas rencontré de difficulté particulière, car nous avons pris le temps de
préparer notre projet qui était également notre mémoire de fin d’études. Nous
avons réalisé une étude de marché approfondie, nous avons longuement étudié
notre business model et nous avons fait des prévisions de vente qui se sont
révélées très réalistes.

A refaire, concernant
votre entreprise, vous referiez quoi ?

Je recruterai
certainement plus tôt afin d’accélérer la croissance. Je prendrai peut-être
(encore) un peu plus de risque dès la première année.

Pour vous, un client
Petits-fils est un client…

Unique !
Chaque situation est différente, le sur mesure est la base de la qualité de
service que nous revendiquons. Nous nous adaptons à l’évolution des besoins de
nos clients en laissant une flexibilité totale sur le choix de l’intervenant,
l’évolution des horaires d’intervention et des services demandés.

Votre meilleur
souvenir d'entrepreneur.

Notre premier client. Notre premier salarié. Notre première franchise.
Les premières fois ont cette saveur particulière.   

"LE" conseil
à donner à un futur entrepreneur.

Parlez de
votre idée. Mieux vaut une idée que l’on confronte aux autres, que l’on fait
évoluer, et qu’on finit par réaliser qu’une idée qui reste dans un carton de
peur de se la faire voler. A des rares exceptions près, l’idée n’est pas
grand-chose, tout est dans la réalisation.

L'entreprise existante que vous auriez aimé
créer ?

Red Bull. D’un point de vue business c’est un exemple rare : 1 seul
produit. Mais c’est surtout le marketing qui me parle
chez Red Bull. Ils ont créé toutes sortes d’événements de sports extrêmes au
service de la marque.

L'entreprise de vos
rêves ferait quoi ?

Elle aurait son siège social sur une plage. Pour le reste, Petits-fils
me convient bien.

"L'idée"
entrepreneuriale du siècle ?

Le siècle vient juste de commencer, c’est trop tôt pour dire.

Mais l’idée du siècle dernier, probablement Ford : mes salariés
sont mes clients.

Un modèle
d'entrepreneur ?

Pas
vraiment de modèle mais j’ai assisté à une conférence de Jacques-Antoine
Granjon, le fondateur de vente-prive.com. Son succès est incontestable mais il
est très humble. C’est important. 

Microsoft, Apple ou
Google ?

D’un point de vue « succès story » je trouve que l’histoire d’Apple
est la plus intéressante.

D’un point de vue business, je miserais plus sur Goggle pour l’avenir.  

Un petit portefeuille
boursier ?

Non

"L'envie
d'entreprendre", de tout jeune ?

Depuis toujours. De nouvelles idées tous les jours. L’aventure. La
liberté.

Petits-fils : service à la personne

EE – Mars 2013

Tous les samedis retrouvez l'interview "Envie d'entreprendre". Pour être sur de n'en louper aucune abonnez-vous au flux rss ou inscrivez-vous à la newsletter (en haut à droite).

Retrouvez toutes les interview "Envie d'entreprendre".

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general