Pop-Corn et Entrepreneurariat : The Walking Dead

Jean-Noël Chaintreuil Par Jean-Noël Chaintreuil (chroniqueur exclusif) – Entrepreneur – Directeur de Collection

Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière. [Jean Cocteau]

Que l’on soit entrepreneur, intrapreneur, wantrepreneur, recruteur, stratège, cuisinier, artiste ou simplement bricoleur du dimanche, il est important de savoir générer des idées innovantes, comme nous avons pu le voir dans la précédente série, autour de la créativité. Pour alimenter cette dernière, tirons bénéfice des enseignements – parfois décalés – d’une source quasi-infinie : le cinéma.

Continuons donc les parallèles cinématographiques – débutés dans avec Apollo 13 , suivi de Carnets de Voyages, In the Air, Karaté Kid, Le Cercle des Poètes Disparus, Flashdance, Elisabethtown, Hunger Games – par une série pleine d'effroi et de zombies : The Walking Dead
Quelques mots sur la série : "Le shérif Rick Grimes se réveille à l'hôpital après un long coma. Il découvre avec effarement que le monde, ravagé par une épidémie, est envahi par les morts-vivants (i.e. zombies). Parti sur les traces de sa femme et de son fils, Rick arrive à Atlanta où, avec un groupe de rescapés, il va devoir apprendre à survivre." (Source Wikipédia)

Comment une série peuplée de zombies peut aider votre startup à ne pas être dévoré?

Continuons dans les points de vue décalés, avec cette série étrange et fascinante, qui voit un groupe de survivants tenter de passer à travers les mailles (et les dents) de morts-vivants, plus affamés que jamais.
En quoi cette série pourrait m'aider dans mon quotidien? Dites-moi plutôt comment remplir ma déclaration URSSAF.
Et bien détrompez-vous, certes la déclaration URSSAF est importante mais parfois, de drôles de conseils permettent d'enclencher une réflexion et une maturation d'idées.
Et contre toutes attentes, cette série distille au grés des épisodes de nombreux conseils applicables dans bien des domaines de l'entrepreneuriat.
Nous retiendrons 2 messages forts.

Point #1 : Pour survivre, vous devez anticiper les risques.

De manière évidente pour survivre, vous devez être prêt à affronter toutes les citations et pour ça, vous devez anticiper les risques potentiels.
Dans la série, le concept est évident : si vous ne faites pas attention lors de vos déplacements, vous serez dévorés. Mais le parallèle avec le monde entrepreneurial est tout aussi justifié.
Tâche première d'un chef de projet, elle doit également être la base d'un entrepreneur, afin d'éviter la majorité des mauvaises surprises.
Prenons cette ribambelle de startups, qui, en voulant pallier un manque de Twitter : l'intégration des services photo, ont construit leur modèle, sans anticiper le lendemain. Or, à l'ouverture du dit service par Twitter, ce dernier a décidé de couper les accès et donc à tuer ses startups. Peu ont su pivoter pour survivre. Car, peu avaient préparé un plan de réponses aux risques.
Gardez bien en tête le conte des 3 petits cochons et de leurs maisons. Savoir médiatiser est un signe d'intelligence, dans la plupart des cas.

Et de manière plus pratique, régulièrement, prévoyez, en équipe, une session de classification des risques – avec une simple matrice d'axes : fréquence et impact.

Tout projet entrepreneurial comporte des risques : il faut tenter de les anticipe et prévoir des scénarios alternatifs. Ce qui nous emmène au second point.

Point #2 : Pour survivre, vous devez accepter de lancer un plan imparfait que d'attendre de trouver un plan parfait.

Je pense souvent à cette phrase d'Audiard qui dit :

Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche.

Car oui, l'idée est bien là : trop de doutes ou de réflexions nuisent parfois au lancement d'une idée.
Dans la série, l'un des héros proposent un plan pour s'évader. Tous sont sceptiques mais pourtant, celui qui refusent de les suivre, en cherchant un plan meilleur, finit dévorer par les zombies – désolé, pour le spoiler.
Idem, je pourrais parler de l'un de mes idées qui a d'excellentes idées (vraiment, excellentes!) mais qui, régulièrement, voit ses idées, être des succès d'autres entrepreneurs.
Bref, tout ça pour dire qu'il est essentiel de se focaliser sur l'exécution. Et ne soyez pas celui qui se fait dévorer ou qui lit les succès de ses idées, lancées par d'autres.
Reid Hoffman – le fondateur de LinkedIn – a eu ses mots, plein de bon sens, en disant :
Si tu lances ton projet sans en avoir honte, c'est que tu l'as lancé trop tard !
A méditer, non?

Et vous, auriez-vous su anticiper les pièges des zombies et lancer la contre-attaque?

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general