Pop-Corn et Entrepreneuriat : Blended

Jean-Noël ChaintreuilPar Jean-Noël Chaintreuil (chroniqueur exclusif) - Entrepreneur – Directeur de Collection

Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière. [Jean Cocteau]

Que l’on soit entrepreneur, intrapreneur, wantrepreneur, recruteur, stratège, cuisinier, artiste ou simplement bricoleur du dimanche, il est important de savoir générer des idées innovantes, comme nous avons pu le voir dans la précédente série, autour de la créativité. Puis, pour alimenter cette dernière, tirons bénéfice des enseignements – parfois décalés – d'une source quasi-infinie : le cinéma. Après Honey, Miami Vice et Yes Man – continuons ce deuxième volet de Pop-Corn Et Entrepreneuriat avec un film, un brin décalé mais intéressant : Blended. Quelques mots sur le film : "Après un rencart désastreux, Lauren et Jim son tombés d'accord sur une seule chose: ils ne veulent plus jamais se revoir. Mais voilà, le hasard s'en mêle, ils se retrouvent en famille avec leurs enfants. Tous coincés et obligés de partager une suite dans un hôtel de luxe pour un safari en Afrique durant une semaine. (Source : Allociné)

Comment une pseudo-comédie romantique américaine, un brin potache, peut vous aider à mieux vous préparer pour vos clients ?

Il est souvent un peu étrange de rechercher certains sujets sérieux au travers de films décalés mais l'enchainement entre la vision de ce film et mes réunions m'ont fait converger vers des similitudes. Mettons donc l’accent sur 2 points des plus importants qui peuvent impacter vos discussions avec vos clients.

Point 1 : Venez sans préjugés

Dans le film, chacun des protagonistes vient à un rendez-vous avec des pseudo-données et analyses sur l'autre et c'est le désastre ! Chacun s'est fait une opinion – plutôt négative – sur l'autre avant même la première rencontre.

Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. [Albert Einstein]

Rien de pire que de collecter des volumes indécents de données sur ses potentiels clients et d'oublier la règle principale qui est de simplement leur parler sans préjugés, de les écouter, de se mettre à leur place. Ne vous fiez pas entièrement aux études de marchés statistiques, ne croyez pas toutes les tendances liés à des persona, prenez le temps de venir rencontrer vos clients et de les laisser vous parler d'eux. À l'image d'une tasse à thé, si vous voulez continuer à la remplir, il vaut mieux qu'elle ne soit pas pleine !

Point 2 : Venez pour résoudre un problème

Dans le film, les personnages principaux ont du mal à communiquer entre eux mais ils finissent par s'apprivoiser en s'aidant mutuellement à résoudre leurs problèmes. Le plus important dans vos discours clients est sans aucun doute la capacité de votre produit à résoudre l'un des problèmes de vos clients, à leur simplifier la vie, le tout, en créant de la valeur. Selon les derniers chiffres de CBS Insights, 42% des échecs de startups viennent de la non-adéquation avec le marché – bien avant, le manque de financement (9%). Donc, avant d'avancer plus en amont sur votre produit, demandez-vous bien si votre MVP (Minimum Viable Product) répond à un vrai besoin des vos clients et non pas une lubie personnelle.

Tout ça pour conclure sur l'importance de se focaliser sur la résolution des problèmes de vos clients et d'aborder vos communications sans préjugés pour remporter les gains !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general