« Pourquoi j’ai créé un service de rencontre intergénérationnelle sur Internet ? »

Christelle Levasseur Par Christelle Levasseur (chroniqueur exclusif)super-grandparents.com

Pourquoi j’ai créé un site de rencontre intergénérationnelle, par Christelle Levasseur, 37 ans, Fondatrice de Super-grandparents et maman de 4 enfants.

L’idée de me lancer dans la création de ce site est née de ma situation personnelle. En effet, je suis en rupture parentale et mes enfants sont donc coupés de leurs grands-parents maternels. Du côté paternel, les grands-parents vivent loin et la relation n’est donc pas suffisamment suivie et épanouissante pour les petits. L’histoire commence alors que j’étais enceinte de mon fils, âgée de bientôt 3 ans ; c’était un jour de grande fatigue où le manque de soutien familial s’est fait encore plus ressentir : je me suis dit que puisqu’Internet permettait de trouver l’amour, il pourrait finalement permettre aux familles en rupture intergénérationnelle, tout comme moi, de se rencontrer. L’idée de Super-grandparents était lancée et son fonctionnement serait calqué sur celui d’un site de rencontre amoureuse : ce serait le Meetic intergénérationnel ! Il n’y avait plus qu’à… Le site a nécessité pas moins d’un an et demi de travail acharné, tout cela entre les tétées du bébé, la gestion du quotidien et des 3 autres âgés à l’époque de 16 mois à 6 ans ! Les soirées étaient longues et les journées relativement courtes…

C’était décidé, j’allais devenir entrepreneuse tout en étant maman : je faisais mon entrée au club des mompreneurs ! Et même si concilier sa vie de maman et d’entrepreneuse n’est pas toujours facile, je ne le regrette pas un seul instant. Je peux en effet voir plus souvent mes enfants, davantage que si j’avais à gérer un rythme « métro, boulot, dodo ». Par ailleurs, après une formation de juriste et une expérience d’une dizaine d’années dans la communication et la presse, j’avais réellement l’impression d’avoir fait le tour de ce microcosme professionnel et j’avais surtout besoin d’entreprendre quelque chose pour moi et surtout d’en être fière. C’était le moment ou jamais, je me sentais prête à me lancer dans une telle aventure.

Lorsque j'ai lancé en décembre 2007 le site Super-grandparents, j'étais, avec mon mari, quasiment la seule à croire à un tel concept, celui de la rencontre intergénérationnelle en ligne. Effectivement, c'était tabou, un peu à l'instar des sites de rencontre amoureuse qui ont éclos à la fin du siècle dernier. Par ailleurs, ce site bousculait les "fondamentaux" en mettant à mal l'adage "on ne choisit pas sa famille". En résumé, si j'avais écouté les "ça ne marchera jamais, les seniors ne sont pas suffisamment nombreux à utiliser l'informatique" ou "jamais personne ne fera la démarche de s'inscrire pour rechercher des grands-parents ou des petits-enfants de coeur" etc… je n'aurais jamais franchi le pas. Et pourtant, je l’ai fait. Et aujourd’hui, 18 mois après le lancement du site, s’inscrire sur un site Internet pour y rencontrer des grands-parents ou des petits-enfants de cœur n’est plus tabou, si l’on en croit le nombre d’inscrits : ils sont près de 5000 à avoir franchi le pas de la rencontre intergénérationnelle et plus de 450 familles de cœur ont vu le jour. Certaines ont déjà passé leur premier Noël ensemble, d’autres préparent les vacances d’été… Il est évident que le site répond à un phénomène social, malheureusement… Désormais, le regard des amis est différent et ils sont nombreux à me dire qu’ils ont toujours cru à un tel projet : ils ont sans nul doute été victimes, entre temps, d’une réelle amnésie ! Mais une chose est sûre : si je les avais écouté à l’époque, Super-grandparents n’aurait jamais vu le jour !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general