“Quand les grandes écoles entreprennent” : Les Mines d’Alès dominent le concours Lépine…

Teillet_antoine
Par Antoine Teillet (chroniqueur exclusif) – Journaliste spécialisé grandes écoles

Si elles ne font pas partie des Ecoles des Mines les plus célèbres (outre les fameuses Mines de Paris, il y a les Mines d’Albi, de Nantes, ou encore de Douai et de Saint-Etienne…), les Mines d’Alès gagnent cependant beaucoup à être connues… Pour preuve le dernier concours Lépine dont le palmarès 2008 a primé voici quelques semaines pas moins de trois projets issus de l’incubateur de cette institution. Des inventions en provenance de jeunes entreprises qui volent depuis de leurs propres ailes mais qui n’auraient sans doute jamais vu le jour sans l’aide de l’institution.

Les gagnants… 1er prix du concours 2008, l’ordinateur « Magui », conçu par Fabrice Guiraud et Jérémie Marron. Entièrement tactile –sans souris ni clavier– et destinée aux personnes âgées ou malades de Parkinson, cette machine a été conçue au sein du laboratoire de génie informatique et de productique des Mines d’Alès. Ce travail obtient également le 2e prix OSEO Innovation.
Autre invention primée du 1er prix OSEO Innovation, le « Papoo »,, télécommande ergonomique contenant l’équivalent de 10 000 messages vocaux associés à des icônes et permettant aux personnes communiquant difficilement de s’exprimer.

Le 3e prix OSEO Innovation va enfin à la veilleuse multimédia Nathéa qui peut lire des musiques et autres contes MP3 tout en réagissant aux mouvements de la main pour changer de couleur et de luminosité.

Personnellement, je trouve cette dernière invention extraordinaire et je brûle de pouvoir l’acheter… Mais c’est peut-être parce que j’ai trois enfants…

At1
La réussite de ces étudiants et l’ingéniosité des procédés
qu’ils ont mis au point en dit long sur la qualité de l’incubateur proposé par
les Mines d’Alès qui accompagne les plus entreprenants de 6 à 24 mois… A
l’heure où il est si difficile de se lancer, il faut profiter de ce genre
d’occasion, même s’il y a bien souvent beaucoup de candidats et bien peu
d’élus.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez toujours vous rendre sur
le site de l’incubateur…Je n’ai guère plus d’informations hélas à vous fournir,
n’ayant pu joindre en temps et en heure de responsables de l’établissement.

Quelques lignes cependant directement issues du communiqué
envoyé par l’école à l’annonce du palmarès :

At2
« A
l’image de ces créateurs, ils sont une quarantaine à être ainsi accompagnés
chaque année depuis 1984. Immergés au sein des centres de recherche pour une
durée pouvant aller jusqu’à 24 mois ils démontrent la faisabilité technologique
de leur projet ainsi que sa réalisation et son développement commercial. La
mixité d’enseignants-chercheurs, de thésards, d’élèves-ingénieurs et de
créateurs d’entreprises génère un bouillonnement créatif profitable à tous.
« Les distinctions reçues
régulièrement par nos créateurs témoignent de la pertinence de notre modèle de
développement économique par l’innovation,
estime Jean RIBEIL,
Directeur-Adjoint de l’Ecole. Lorsque se
conjuguent les forces des scientifiques, des acteurs du développement
économique régionaux et locaux et celles des partenaires financiers, il devient
alors possible de transformer la recherche en innovations permettant la
création d’entreprises innovantes. C’est dans cette perspective que nous avons
imaginé le programme Innov’up avec la CCI de Nîmes ainsi que nos actions avec
la CCI d’Alès et la Communauté de Communes
».

Ci dessous, quelques adresses…

http://www.concours-lepine.com/fr/page10.xml

http://www.magui.fr/

http://www.papoo.fr/

http://www.nathea.fr/

http://www.incubateur.ema.fr/

At3

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general