Que faire des ses émotions dans le monde de l’entreprise ?

Brunet_isabelle_2
Par Isabelle Brunet (contributeur) – Spécialiste en développement personnel

Cà y est, vous voilà promu chef d’une équipe. Après l’enthousiasme des
premières minutes, il faut vous rendre à l’évidence : vous ne resterez chef
que si vous savez parfaitement manager votre équipe. Certes, si vous avez obtenu
cette promotion, c’est que votre patron a confiance en vous et en vos capacités
à diriger correctement un groupe. Mais, la réalité n’est peut-être pas aussi
limpide que cela…

 

En effet, vous êtes humain comme tout le monde et comme tout être humain,
vous devez vivre, faire avec des émotions et des sentiments plus ou moins forts
qui peuvent malheureusement vous perturber. Et, cela rejaillira automatiquement
sur votre travail et sur votre façon de manager votre équipe.

Par exemple, vous pouvez être submergé par le tract avant de commencer
une réunion. D’un naturel colérique, vous ne parvenez pas à dominer cette colère
récurrente en vous et injuriez à tout bout de champ les membres de votre équipe.
Vous êtes souvent indécis par manque de confiance en vous. J’en passe et des
meilleures…

Les émotions peuvent avoir un côté positif mais bien souvent elles sont
négatives quand elles se manifestent dans des moments incongrus et quand elles
prennent le pas sur votre lucidité, votre réflexion et votre maîtrise de
vous.

 

Mais, si vous êtes sujet à des émotions polluantes et que cela vous gêne,
il existe des moyens de les surmonter et les gérer afin qu’elles ne vous
submergent pas, qu’elles ne vous dominent pas durant votre
management.

Je ne dis pas que vous les ferez disparaître du jour au lendemain et je
dirai même qu’il ne vaut mieux pas les effacer totalement. En effet, les
émotions montrent à tous que vous êtes quelqu’un d’humain et de sensible, et non
un robot qui travaille de manière automatique, sans partager le moindre
sentiment avec les personnes qui vous entourent.

Dans le monde de l’entreprise, on voit de moins en moins de salariés
exprimer ce qu’ils ressentent au plus profond d’eux-mêmes. Ils préfèrent se
montrer fort et sans défaut alors qu’en leur for intérieur, ils sont très
timides, ils manquent de confiance en eux, ils voudraient établir des contacts
amicaux avec leurs collègues mais n’osent pas, etc. Ils ont tout simplement peur
d’exprimer leurs émotions par crainte d’apparaître comme faibles.

 

Ainsi, si cela peut vous soulager, vous pouvez parfaitement partager vos
émotions avec autrui à condition que cela ne nuise pas à votre travail. C’est
encore plus vrai si vous êtes manager. Là, vous devez adopter une attitude de
chef et vous imposer. Par conséquent, si vous êtes émotif ou timide, mieux vaut
apprendre à maîtriser vos émotions afin de ne pas perdre votre légitimité aux
yeux de vos collègues.

 

Pour se faire, prenez d’abord conscience que vous êtes timide, que vous
êtes colérique, que vous éprouvez une certaine peur à imposer vos décisions, que
vous manquez de confiance en vous. A partir de là, vous pourrez commencer à
affronter cette peur qui vous tenaille. Au lieu de fuir, apprenez à prendre le
dessus.

De nombreuses méthodes naturelles existent et sont là pour vous aider à
vous maîtriser, à contrôler vos peurs. Vous pouvez, par exemple, pratiquer la
relaxation, la méditation, la visualisation, la respiration profonde. N’hésitez
pas à tester plusieurs méthodes afin de découvrir celle qui vous convient le
mieux.

 

Parfois, il vous sera nécessaire d’avouer à ceux qui vous entourent que
vous éprouvez quelques difficultés. Cet aveu pourra être un déclencheur, le
début d’un dialogue qui s’instaurera avec vos collaborateurs. A partir de là,
tout s’enclenchera et vous pourrez imposer très rapidement vos idées, à
condition que vous ne restiez pas au point de départ : si vous ne cessez de
vous lamenter et de rester dans votre position de victime, mieux vaut
démissionner.

 

La clé de tout est le dialogue et la confiance mutuelle. Si vous imposez
tout sans échange possible parce que vous êtes le chef et que vous éprouvez de
la peur à affronter les discussions éventuelles, vous serez très vite confronté
à l’hostilité de vos collègues qui vous jugeront comme un despote, alors qu’en
fait vous êtes un grand timide. Forcez-vous donc à dialoguer, à discuter, à
écouter vos collaborateurs et vous verrez que votre tâche sera facilitée.

Toutefois, il ne s’agit pas, non plus, de ne prendre aucune décision et
de ne pas imposer vos propres points de vue. Il faut trouver le juste milieu
entre le despote et le pote.

 

De fait, en tant que manager, rien de vous interdit d’exprimer vos
émotions à condition qu’elles ne nuisent pas à votre autorité. Vous travaillerez
à coup sûr plus sereinement et véritablement en équipe. Mais attention, si vos
émotions sont négatives, apprenez à les gérer intelligemment au lieu de les
enfouir en vous, ce qui ne peut que vous miner.

 

 Pour
gérer au mieux vos émotions, découvrez une méthode de méditation simple et
rapide, en cliquant ici :
http://url-ok.com/2127dd

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general