Qu’est ce qu’un dirigeant doit savoir du marché chinois en 2015 ?

Olivier VEROTPar Olivier Verot (contributeur exclusif) - Marketing en Chine

Si vous êtes perdu face aux opportunités qu’offre à l’heure actuelle la Chine aux entreprises françaises, cet article devrait vous éclairer sur les secteurs d’avenir. En effet, on entend souvent tout et son contraire et de nombreuses entreprises hésitent encore à se lancer. Les questions qui reviennent souvent sont celles sur les secteurs porteurs et sur les techniques pour vendre ses produits en Chine.  

Voici donc un tour d’horizon des opportunités sur lesquelles les entreprises françaises devraient miser en Chine.

 

Shan

 

Mais tout d’abord, qu’en est-il de la croissance chinoise ?

Même si depuis 2014, la croissance du PIB est plus faible, le pays devrait tout de même enregistrer une croissance de 7% en 2015 et les prévisions tablent sur 6,5% en 2016.

A l’heure actuelle sur l’échiquier mondiale la Chine est après l’Inde le pays avec la plus forte croissance. Ainsi elle reste un pays stratégique pour les entreprises souhaitant se positionner en Asie et augmenter leur nombre de clients potentiels.

D’autant plus que la Chine est en train de changer son système économique et bascule d’un modèle de production, qui lui a permis de croitre ces dernières années, à un modèle de consommation. En 2020, d’après les prévisions, elle deviendra la première économie mondiale. Il est donc encore temps de prendre le train en marche et de saisir les opportunités qu’offre ce marché.

La Chine, un eldorado pour les entreprises françaises ?

Aujourd’hui, la présence des entreprises françaises en Chine est assez limitée. Les entreprises implantées s’illustrent dans les domaines du luxe, des cosmétiques ou encore de l’aviation. Mais nous sommes encore trop peu représentés comparé aux  Allemands qui sont dans la zone euro ceux dont la présence est la plus importante en Chine.  La France est à l’heure actuelle le 19ème fournisseurs de la Chine ce qui représente environ 15 milliards d’euros de ventes.

Trop peu ?

Oui évidemment car il faudrait se servir de la Chine comme d’un levier pour réveiller notre économie et profiter de son basculement vers une économie de consommation ainsi que des opportunités qu’elle offre encore pour le moment avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons encore une bonne marge de progression !

Cependant, la Chine ne doit plus être vue comme l'usine du monde, mais comme une destination d'investissement avec un fort potentiel pour les entreprises cherchant à se développer.

Mais quels sont les domaines sur lesquels misés ?

L’agro-alimentaire : Tous les produits étiquetés « France » sont aux yeux des consommateurs chinois un gage de qualité. Ils apprécient notre patrimoine et notre savoir-faire dans ce domaine alors il est temps de se lancer sur le marché.

Les loisirs/ le tourisme : Avec un pouvoir d’achat grandissant, les chinois sont de plus en plus ouvert aux loisirs et aux voyages à l’étranger. Promouvoir sa société de tourisme en Chine est donc un excellent moyen d’attirer cette nouvelle clientèle.

Les services à la personne et la santé : En 2050 les personnes âgées compteront pour 30 % de la population totale en Chine. Il y a donc beaucoup à faire dans ce secteur et le ministère des affaires civiles encourage les investissements étrangers dans ce domaine. En effet, la Chine manque encore de personnels et de services médicaux de bonne qualité et cherche donc à se préparer pour 2050.

La mode/ le luxe : Tout comme pour l’agro-alimentaire, les produits français disposent d’une très bonne image en Chine. Tout ce qui vient de France est synonyme de qualité. De plus le pays se passionne de plus en plus pour la mode et les consommateurs sont de plus en plus éduqués.

D’après un récent sondage de Contact Lab, le montant des dépenses pour les produits de luxe à Shanghai est supérieur à celui des dépenses des New-Yorkais.

Les cosmétiques : Il s’agit d’un des marchés les plus porteur avec une croissance estimée d’environ 15 % tirée en très grande partie par le segment des soins de la peau. De plus, on estime que la vente en ligne de produits de beauté devrait exploser et être multiplié par deux d’ici à 2017. Alors n’attendez plus et commercialiser vos produits sur les sites cross-border préférés des chinois tels que Sasa. Les sites cross-border permettent aux marques étrangères de vendre leurs produits sur le territoire chinois sans avoir besoins de licence. Beaucoup de marque de cosmétique utilise cette technique car les barrières à l’entrée sur ce marché sont conséquentes.

 

  Les cosme

                                                           Site  cross-border Sasa

 

Le marché des cosmétiques est cependant largement dominé par de très grands groupes disposant de budget de communication conséquent. Ainsi il serait préférable de se positionner sur des marchés de niche ou d’ultra niche sur lesquels les grands groupes ne sont pas présents.

L’architecture/ la construction et les transports : On assiste au développement des villes chinoises dite moyenne dans lesquels il reste encore pas mal de chose à faire dans ces trois domaines et dans lesquels le savoir-faire français pourrait être très apprécié.

L’automobile : Même si les Allemands occupent déjà une très grande partie du marché, les entreprises françaises peuvent se positionner sur des segment moins compétitifs tels que celui de moyenne gamme ou bas de gamme.

Les technologies de l’environnement et de l’énergie : Les chinois commencent tout doucement à se préoccuper des problèmes environnementaux. La pollution étant l’un des fléaux du pays, le gouvernement cherche maintenant des solutions afin de la limiter. Ainsi, en 2014, la Chine a été le pays qui a le plus investis dans les énergies renouvelables, l’énergie solaire et les éoliennes.

Alors oui, en effet,  il y a encore de la place pour les entreprises françaises en Chine et pas uniquement pour les grands groupes. Cependant, afin de bien s’implanter, il faut mettre au point un stratégie d’implantation qui répond aux attentes du marché : « Think global, Act Local » devront être les maitres mots pour réussir en Chine.

Comment vendre en Chine ?

Maintenant que vous êtes convaincu de l’intérêt de vendre en Chine, je suis sûr que vous vous demandez comment conquérir le marché Chinois.

Beaucoup d’entreprises qui ont saisi les opportunités du marché sont encore à l’heure actuelle réticente à s’implanter en Chine à cause d’une mauvaise connaissance du pays. Et les clichés sur la Chine encore bien présents en Occident n’aident pas.

Le digital doit être au cœur de la stratégie de conquête du marché chinois.

Sachez qu’il faut oublier à peut près toutes les techniques marketing qui font leurs preuves en France car en Chine tout est différent. Mais s’il y a un point qu’il est primordial de comprendre si l’on veut réussir en Chine c’est qu’il s’agit d’un pays beaucoup plus avancé sur nous en matière de digital. Et en tant qu’entreprise, vous devez absolument vous en servir. (plus d’informations sur le digital sur cette vidéo)

Le Web Chinois est différent du Web occidental

Les consommateurs chinois sont très connectés, utilisent énormément les réseaux sociaux et se renseignent sur Internet avant de faire leurs achats. Une marque qui veut vendre ses produits en Chine se doit d’être présente sur les réseaux sociaux tels que WeChat ou Weibo. Ces noms vous sont inconnus ? Ils sont pourtant utilisés par des millions de chinois qui pourraient devenir vos futurs consommateurs.

De plus, la Chine est très tournée sur le e-commerce qui s’y porte particulièrement bien et qui est en pleine croissance. Si vos produits peuvent se vendre par Internet,  il faut impérativement ouvrir une boutique sur l’une des plateformes les plus populaires en Chine comme Tmall. C’est l’un des meilleurs moyens pour augmenter votre notoriété et développer vos ventes.

Ainsi, pour vous positionner rapidement, la meilleure chose à faire est de vous tourner vers une agence avec un savoir-faire local qui sera capable de vous aiguiller et vous accompagner dans vos démarches pour conquérir votre cible.

Le marché chinois est encore plein d’opportunités, n’hésitez pas à les saisir !

 

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general