Remettre les pendules de l’interculturel à l’heure ?

Par Alix de La Tour du Pin (chroniqueur exclusif) – AdL Accompagne des Leaders

Plus on monte vers le pôle nord, plus les personnes sont ponctuelles, sans doute, historiquement,  parce qu’ il ne fait pas bon d’attendre dehors.
Plus on descend vers l’équateur, plus elles ont tendance à prendre du temps, car lorsqu’il fait très chaud, il devient difficile de  courir.
La difficulté est de savoir à quelle heure viendra son interlocuteur, ce qui dépendra en partie de sa culture et de la culture de la société dans laquelle il travaille. Puis viennent  toutes les questions sur le rapport au temps … et quelques malentendus possibles.

Ancien proverbe africain : « l’homme blanc a une montre, mais il n’a pas le temps . »

Meeting_ou_rendezvous

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general