Réseaux sociaux : effets de mode et préjugés à éviter

Watine_jeanluc Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

Les réseaux sociaux sont une nouvelle technologie, et, comme souvent, lors de l’apparition d’une nouveauté, tout le monde pense que tout va être plus facile, plus simple et moins cher. Des personnes, souvent bien intentionnées, qui se disent experts ou « gourou », vous expliquent que c’est l’eldorado et vous vendent monts et merveilles sur ces réseaux sociaux. Les choses ne sont pas aussi simples, des précautions sont à prendre face à ces effets de mode, les erreurs et préjugés à éviter sont au nombre de cinq :

1/ – Le pouvoir des consommateurs est renforcé, c’est un fait : le monde numérique est libérateur, en effet, par exemple, nous pouvons entrer dans un magasin et vérifier les prix dans une autre enseigne grâce à notre smartphone. Cette capacité de choix et de partage est incontestable, mais, en regardant sous le capot, on s’aperçoit que nous sommes suivis et conditionnés : les cookies vous suivent et vous observent à travers les dédales des sites et forums : à partir du haut d’un entonnoir lorsque vous cherchez un produit, jusqu’en bas de ce même entonnoir, au moment où vous renseignez votre numéro de carte de crédit ou que vous signez un chèque. Votre pouvoir de consommateur s’est inversé : vous êtes maintenant profilé et manipulé comme un rat de laboratoire dans un labyrinthe !…

2/ – Les réseaux sociaux sont gratuits : le marketing viral serait la solution miracle de la notoriété à petit prix, il n’en est rien car écrire des contenus originaux exige beaucoup de temps à rédiger et le temps, c’est de l’argent. Sur Facebook, il est difficile d’atteindre un certain nombre de fans sans publicité payante. De même, sur Youtube, il faut investir fortement pour obtenir un minimum de résultats et être distingué parmi les 43 heures de vidéos chargées chaque minute…

3/ – Les résultats sont rapides et faciles à obtenir : c’est l’argument le plus fallacieux, les marketers vont jusqu’à vous affirmer que le ROI ou Retour sur investissement est obtenu à court terme ! Ceci est totalement faux car il vous faut, au contraire, revenir aux fondamentaux du marketing, vous poser les bonnes questions, tester en permanence, subir des échecs et définir une stratégie. C’est donc un exercice de long terme. Les outils à court terme existent, comme la télévision, les Google adwords mais ils sont payants et seront à renouveler en permanence car leurs effets s’annulent brutalement dès que vous arrêtez de les utiliser.

4/ – Le Community Manager peut être un stagiaire : c’est l’inverse qui est vrai, prenez donc une personne aguerrie qui sera passionnée par votre secteur d’activité et qui connaît parfaitement votre entreprise. Elle devra avoir accès aux personnes décisionnaires et savoir s’exprimer correctement. Tout le contraire d’un stagiaire !

5/ – Créer une page Facebook est un must : ce n’est pas le cas si vos vidéos, photos et rédactionnels sont attractifs et bien rédigés, ceux-ci seront alors naturellement partagés par les internautes et donc postés sans effort particulier de votre part sur Facebook. Le contenu prime sur le contenant. N’oubliez pas pour autant les trois dimensions importantes sur les réseaux sociaux : le suivi de votre réputation à long terme, l’obligation de vous trouver là où sont vos clients et la valorisation de votre image de marque. Vous devrez garder votre bon sens et considérer les réseaux sociaux comme un ensemble de moyens à intégrer dans votre stratégie marketing globale et qu’il vous faut utiliser à bon escient, en prenant du recul, contre les effets de mode et les préjugés.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general