Restructurations : les erreurs à éviter

Bertrand_philippe
Par Philippe Bertrand (chroniqueur exclusif) – Entrepreneur et Manager

Nous vivons des moments difficiles.  La crise économique est maintenant un fait avéré, voire même la récession pour certains Etats.

Cette situation met à mal la viabilité de certaines entreprises qui n’ont d’autre choix que de « réduire la voilure » ou, en des termes plus crus, restructurer. 

Ce choix est toujours douloureux.  Aussi, convient-il de le mener avec professionnalisme et humanité car, ne l’oublions pas, aussi justifiée soit-elle, une restructuration est toujours un drame pour les personnes qui perdent leur emploi.

Voici, sur base de mon expérience personnelle, les cinq erreurs principales à éviter :

1. Attendre trop longtemps avant de restructurer. 

Quand il est clair que les paramètres économiques de l’entreprise (C.A., trésorerie, résultats…) se sont fortement dégradés et qu’il est tout aussi clair que la situation ne se rétablira pas rapidement, il faut restructurer sans attendre : n’oubliez jamais qu’il vaut mieux « se couper une main qu’un bras ».  Or, plus vous attendrez, plus l’ampleur des mesures que vous devrez prendre sera forte.

2. Restructurer sans vue systémique de votre entreprise.

Quitte à restructurer, il faut avoir l’esprit ouvert.  Il ne s’agit pas de diminuer de x %, de manière linéaire, vos frais de personnel (ou autres).  Il s’agit de « reengineeré » votre entreprise pour qu’elle réponde de nouveau aux exigences actuelles de vos marchés.  Et, il faut vous assurer de garder les bonnes compétences, ce qui peut impliquer parfois de garder un collaborateur récemment engagé alors que l’on doit se séparer d’un autre, à l’ancienneté plus forte, mais aux compétences plus faibles.

3. Ne pas mettre en place un timing précis des opérations.

Plus la situation de votre entreprise est grave, plus vous aurez besoin d’un timing précis des opérations à mener.  Parfois, la survie de votre entreprise dépend non seulement des mesures à prendre mais plus encore de leur rapidité d’exécution.

4. Ne pas communiquer clairement sur le sujet.

Par correction vis-à-vis de vos collaborateurs, qu’ils restent ou qu’ils partent d’ailleurs, vous devez expliquer clairement pourquoi vous devez restructurer votre entreprise.

5. Ne pas mettre en place un suivi formalisé de votre plan d’actions.

Vous avez défini vos actions et leur timing, il vous reste encore à les suivre au jour le jour.

Mener à bien une restructuration n’est jamais chose aisée, mais en évitant les cinq erreurs précitées vous éviterez bien des écueils. 

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general