Start-ups & Entrepreneuriat, comment Amsterdam est en train de devenir la capitale européenne de l’innovation ?

Par Adrien Lepert (contributeur exclusif) - Bemoney.be

Tandis que la capitale néerlandaise accueille chaque année entre 100 et 200 nouvelles entreprises sur ton territoire, ce sont aujourd’hui quelques 2 700 sociétés internationales se sont déjà installées à Amsterdam. Mais avec seulement 800 000 résidents et deux fois plus de vélos, la ville ne semblait pourtant pas être préparée à ce boom démographique. Alors, que se passe-t-il à Amsterdam ?

Pour faire simple, l’histoire se répète.

Avant d’entrer dans les détails, il est important de jeter un œil au passé. Le commerce est profondément ancré dans l’histoire d’Amsterdam et celle de ses citoyens. Entre les années 1600 et 1800, aussi appelé l’Âge d’or, les hollandais ont dominé l’économie mondiale grâce à leur flotte naviguant à l’Est et dans les Antilles. En réalité, la Dutch East India Company est considérée comme la toute première multinationale de l’histoire. Elle a également été la première société à émettre des actions, et a également fondé le premier marché boursier en 1602.

Eberhard van der Laan, maire d’Amsterdam depuis 2010, estime que le climat des affaires de la ville est vivace, dynamique, propice à la créativité et à l’entrepreneuriat.

« Amsterdam s’est bâtie sur le commerce, et vous ne pouvez pas y échapper», déclare van der Laan. « Il y a ici un climat entrepreneurial très fort, qui rassemble des personnalités extrêmement ouvertes d’esprit comparé aux autres villes européennes. »

Selon Van der Laan, l’avantage d’Amsterdam par rapport aux autres villes européennes est de faciliter l’installation de nouvelles sociétés. « Ici, les gens gèrent leurs affaires de manière moins structurée, et ils ont tendance à sortir des sentiers battus. Cela permet l’émergence de solutions créatives, essentielles à toute start-up.”

Difficile de nier les faits : Amsterdam est devenue la patrie de sociétés internationales de renommée mondiale telles que TomTom, WeTransfer et plus récemment Uber et Netflix, sans oublier Booking.com et d’autres nouvelles pousses tel qu’Adyen y ont même fait leurs débuts.

Mais en quoi Amsterdam est-elle si spéciale ? C’est tout d’abord une ville internationale, dont 90 % de la population parle anglais. De plus, comparé à d’autres sièges de start-ups comme Paris, Londres, Amsterdam est beaucoup plus abordable en termes de coût de la vie. Enfin, il s’en dégage une atmosphère accueillante, qui rend l’installation des nouveaux venus beaucoup plus facile.

D’un autre côté, l’inconvénient majeur de la ville est que certaines sociétés ont des difficultés pour trouver des bureaux, bien que des réseaux d’espace de travail collaboratifs soient en train de s’y développer, comme Spaces, WeWork, PH120 et TheThinkingHut. Au-delà des espaces de travail, des incubateurs voient aussi le jour : créé en 2016, l’incubateur de Google Area120 qui pour but de garder les talents au sein de la capitale néerlandaise est le parfait exemple de la dynamique actuelle d’Amsterdam.

Mais la population de la Hollande est juste en dessous des 17 millions, les sociétés espérant s’agrandir doivent donc considérer le reste de l’Europe pour leur expansion.

La « côte ouest » de l’Europe

Souvenez-vous de ces documentaires animaliers dans lesquels d’énormes cachalots se trouvaient entourés par des centaines de petits poissons ? Plusieurs multinationales d’origines néerlandaises Heineken, Phillips, et Booking.com ont établi leur siège dans la capitale. D’autres sociétés internationales telles qu’Uber, Nexflix, Tesla et Cisco Systems ont suivi, attirés par les faibles taxes sur les sociétés (25 % et 20 % sur les bénéfices à hauteur de 200 000 EUR).

La présence de ces géants a attiré de nombreuses sociétés de taille plus modeste. Ainsi, tout cet ensemble a besoin de petites sociétés de services offrant des prestations de publicité et marketing, jusqu’au support technique. Pour de nombreuses start-ups, cet environnement représente des perspectives de croissance alléchantes.

Le gouvernement néerlandais est bien au fait de l’attrait d’Amsterdam pour les start-ups, et fait tout ce qui est en son pouvoir afin de maintenir cette attractivité, grâce à l’instauration de conditions fiscales avantageuses et la délivrance de visas spéciaux pour entrepreneurs étrangers.

StartupDelta, un ambitieux programme visant à faire d’Amsterdam la capitale européenne des start-ups, a été lancé. Il s’agit d’un partenariat public-privé visant à aider les talents à trouver des emplois au sein des start-ups grâce à des évènements de réseautage qui aident les entrepreneurs et investisseurs à se rencontrer. Amsterdam est la principale cible du programme, même s’il aide les start-ups au sein de plus de dix villes néerlandaises.

En réalité, StartupDelta est le fruit de la réflexion de Neelie Kroes, en charge du numérique à la Commission Européenne, et considérée comme la porte-parole du digital sur le continent. Sa passion l’a amenée à créer un climat accueillant pour les nouvelles sociétés, en particulier en Hollande, son pays d’origine.

Quel est son niveau d’engagement ? L’an dernier, Neelie Kroes a déclaré souhaiter faire d’Amsterdam la « capitale des start-ups de la côte ouest de l’Europe ».

Les entrepreneurs dont les sociétés sont basées à Amsterdam ont déclaré être très impressionnés par l’environnement hautement stimulant pour les start-ups. Paige Douglass, directrice du design chez The Scale-Up Group, a déclaré que parmi tous les pays d’Europe au sein desquels elle a travaillé, la Hollande était la plus accueillante et ouverte à de nouvelles idées.

« L’économie Amstellodamoise est en évolution permanente, et nous ne pouvons pas nous contenter de copier les anciens modèles de gestion » a déclaré Roland van den Berg directeur de startupbootcamp. « Les néerlandais l’ont compris très rapidement et ne cessent d’inventer de nouvelles manières d’avancer, d’évoluer et de se remettre en question. Cette attitude entrepreneuriale attire les créateurs au mode de pensée équivalent. C’est un environnement stimulant et je suis fier de savoir que nous en faisons partie. »

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general