Statut et technologies : les 3 risques émergents d’entreprise

Watine_jeanluc
Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

Les catastrophes naturelles font la une des journaux :
éruptions volcaniques, tsunamis, tempêtes maritimes, leurs annonces nous font
froid dans le dos, mais parle-t-on des risques

Nouveaux qui menacent nos entreprises et en avons-nous peur,
sinon conscience ?…

Nous pouvons énumérer trois types de risque contre
votre entreprise :

1/ Le nouveau statut du dirigeant d’entreprise : les
petits boulots dont la règle implicite

était «  pas vu, pas pris » et appelés naguère
système D se sont transformés en activité officielle : jardinier,
plombier, électricien, gardien d’animaux et, bien entendu, avec cette
officialisation, via l’auto-entrepreneur, apparaît naturellement la
responsabilité civile professionnelle que les nouveaux entrepreneurs endossent
sans le savoir.

Beaucoup ne se soucient guère de ce nouveau risque et
d’autres, moins nombreux, souscrivent une assurance à la va vite et bon marché,
sans se soucier vraiment du niveau de leurs garanties : les risques
encourus sont-ils vraiment couverts ?

Réponse dans quelques années, à la survenance des premiers
sinistres.

2/ La liberté sur internet : Tout est permis sur le
net, devenu un nouveau Far West virtuel, néanmoins, les risques sont là, notamment
sur les forums et blogs que l’on retrouve sur Facebook, Linkedin, Viadéo ou
autre Twitter, un modérateur est nécessaire pour éliminer

les propos extrêmes : diffamation d’une marque et d’une
personne, injures auprès d’une

communauté religieuse ou ethnique, si ce travail de
sélection est insuffisant, la responsabilité civile professionnelle incombe à
l’animateur du blog ou du forum : une action en justice est toujours
possible…

3/ Le droit d’auteur limite la liberté des
internautes : les images ou les photos parues sur Google ou celles que
l’on a prises d’une star du cinéma sans son accord font l’objet d’un copy

right qui peut se manifester par le propriétaire de ladite
photo ou image. C’est maintenant

assez usuel de recevoir des lettres de réclamation des
propriétaires photographes professionnels qui disposent de moteurs de recherche
sophistiqués qui traquent les impétrants.

Dirigeants d’entreprise, vous pouvez avoir peur des
catastrophes naturelles et devenir écolos ou favoriser le développement durable
pour limiter les risques de la planète, mais pensez aussi à votre petite
entreprise qui peut risquer gros face aux nouveaux risques des nouvelles
technologies et de votre statut. Charité bien ordonnée commence par
soi-même ! Protégez donc aussi votre entreprise des dangers qu’elle
affronte quotidiennement.

 

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general