Surfer avec les conseils….

Franoise_keller_2
Par Françoise Keller – Coach et formatrice

</p> <p><p><p><p>Sans titre</p></p></p></p> <p>

Dans la phase de mûrissement et de démarrage de mon activité, j’ai été frappée
par le nombre de personnes qui ont voulu me faire partager leur expérience,
me donner des conseils. L’ambiance du salon des entrepreneurs m’a confirmé cette
réalité. L’entrepreneur, quand il démarre, est fort entouré : amis, anciens
collègues, professionnels du secteur, clients potentiels, associations, banquiers,
structures d’accompagnement à la création, associations d’anciens et j’en passe.
Chacun a un avis éclairé à donner !

L’entrepreneur que j’étais en train de devenir fut dans un premier temps
plutôt désarçonné. Je vois d’autres entrepreneurs ou porteurs de projet, qui
expérimentent parfois des échecs cuisants, en ayant minimisé les signaux envoyés
par leur environnement. Jusqu’où faut-il tenir bon sur son projet, en risquant
d’échouer, pour avoir méconnu un aspect du problème ? Jusqu’où écouter chacun
de ses interlocuteurs, en risquant de ne jamais avancer, ballotté entre des
avis contradictoires ?

En tant que coach, je vois chez mes clients aussi, cette même interrogation
: La constance jusqu’où ? L’adaptation jusqu’où ?

Mois après mois, rencontre après rencontre, dans ma progression professionnelle
et dans l’accompagnement de mes clients, j’ai tenté de naviguer dans cette constante
ambiguïté.

Voici ce que j’en ai retenu.

Le conseiller parle d’abord de lui

Premier constat, bien connu en communication : chacun parle à partir de là
où il est, à partir des besoins qui sont essentiels pour lui.

Si je vous partage aujourd’hui cette note, il faut bien vous avouer que c’est
d’abord pour mes besoins personnels !

– besoins de partage : j’ai envie d’échanger et d’enrichir ma réflexion avec
d’autres entrepreneurs sur ce sujet ; commentaires, bienvenue !

– besoin d’apprendre et besoin de clarté : le fait de rédiger cette note
m’aide à mettre de la clarté et à capitaliser mon expérience de ces derniers
mois

– besoin de contribuer à la réussite d’autres entrepreneurs

J’ai rencontré des personnes qui ont parfois cherché à me décourager dans
mes projets et, en avançant dans l’échange, je découvrais que ces personnes
n’avaient pas osé faire certaines choses et avaient besoin de se rassurer qu’elles
avaient bien fait de ne pas oser !

Est-ce que ceci voudrait dire que ses conseils ne nous servent donc à rien
puisqu’ils parlent de l’autre ? Peut-être que oui, si nos besoins et nos valeurs
sont très différentes de celles de notre conseiller et peut-être que non, dans
le cas contraire !!!

Le conseil est-t-il basé sur des faits ?

Lorsque mon interlocuteur me conseille un statut, un positionnement commercial,
une approche budgétaire…., est-ce qu’il me parle de faits ou d’une impression,
de sa croyance personnelle ?

Je suis souvent surprise de voir que nos croyances se renforcent par notre
manière de lire les événements, de sélectionner les informations : celui qui
pense que le métier d’entrepreneur est risqué voit des entrepreneurs échouer
partout et celui qui est convaincue que le métier d’entrepreneur est une voie
enthousiasmante et riche rencontre des entrepreneurs heureux partout !

Alors n’hésitez pas à poser des questions. Qu’a-t-il observé ? Quels sont
les faits, les connaissances qu’il a pour vous donner ce conseil ? Incitez votre
interlocuteur à parler de faits objectifs, de son expérience et méfiez vous
des « il faut », « on doit », « c’est normal de « , « souvent », « toujours
», « jamais » !

Le conseil m’est-il utile ?

Est-ce que vous avez la capacité à transformer ce conseil en quelque chose
d’utile pour vous ? Est-ce que le conseil vous incite à l’action, à une décision,
ou est-ce que le conseil n’est là que pour augmenter votre inquiétude et votre
stress ?

Si vous ne pouvez pas transformer le conseil en quelque chose qui va vous
servir, que ce soit pour renforcer votre choix, pour vous inciter à modifier
ou à arrêter une action ou pour confronter le conseil à d’autres avis, pourquoi
le prendriez-vous ?

Si tout cela vous est utile, alors gardez le précieusement. Sinon, passez
à autre chose !

Belle route à vous !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general