Vincent Bour, Ma Carmin – L’interview « Envie d’entreprendre »

L'interview Envie d'entreprendre par Olivier Marone, créateur et responsable du site

Vincent BourPrésentez vous ainsi que votre entreprise.

Je m’appelle Vincent, j’ai 21 ans, et suis étudiant en Droit des affaires français et allemand à l’université de Cologne (Allemagne) et de Paris La Sorbonne. Ma Carmin a été créé avec un ami d’enfance, Marc, avec lequel nous partagions la même passion, l’habillement sous toutes ces coutures. Ma Carmin est donc une entreprise qui veut en quelque sorte réinventer l’espadrille sans renier son esprit légendaire du Pays Basque, c’est d’ailleurs pour cette raison que tout nos modèles sont réalisés dans le pays basque français, et artisanalement. Ma Carmin propose 10 paires différentes, sous trois modèles précis, la traditionnelle, la maritime, et la citadine. Le but étant aussi de casser le mythe du « espadrille = vacances », mais d’en faire une chaussure à part entière portée tout au long de l’année ou presque, et qui plus est chic et élégant.

Le point de départ de Ma Carmin.

J’en ai deux : Le premier, était il y a 4-5 ans, quand j’en ai eu marre de jeter à la poubelle, ma paire d’espadrille acheté 2 euros dans la grande surface du coin la semaine d’avant, et aussi la déception du faible choix dans la couleur pour les hommes : bleu ou noir. Mais le véritable point de départ de Ma Carmin est à mes yeux, ce jour d’aout 2011 quand Marc et moi avons déposé, le nom Ma Carmin auprès de l’INPI. C’est là que c’était vraiment lancé !

Ma carminLa création de votre société fut-elle plus dure que prévu ?

Il y a certes des difficultés, notamment le casse tête administratif pour la création d’entreprise, les réglementations etc… auquel nous nous heurtons chaque jour, mais on s’y attendait plus ou moins. Par ailleurs vivant en Allemagne et mon associé à Marseille, il est difficile de se trouver pour faire un point et avancer, le téléphone n’étant pas toujours la meilleure façon de convaincre son associé 😉

A refaire, concernant votre entreprise, vous referiez quoi ?

J’ai la chance jusqu’à aujourd’hui, de ne rien regretter mais peut être que ca viendra avec plus de recul.

Pour vous, un client Ma Carmin est un client…

Qui a du goût 😉 Non plus sérieusement, c’est quelqu’un qui reconnaît en quelque sorte le travail et le temps que j’ai pu investir dans ce projet !

Votre meilleur souvenir d'entrepreneur.

Je pense que je vais sortir une réponse classique, mais c’est une semaine après le lancement lorsque nous avons reçu notre première commande d’une personne qui n’était ni de notre famille, ni de nos amis, ni d’amis d’amis.

Ma carmin 1

"LE" conseil à donner à un futur entrepreneur.

Le conseil serait de bien réfléchir et travailler son idée mais surtout de se lancer

L'entreprise existante que vous auriez aimé créer ?

Celles de mes concurrents 😉 Non je pense, que c’est Veja, une entreprise de chaussures qui a réussi à créer toute sa chaine de production depuis la fabrication des semelles etc… à la commercialisation du produit. Un travail de titan j’imagine !

L'entreprise de vos rêves ferait quoi ?

Mon entreprise idéale serait une entreprise e-commerce et qui recenserait toutes les spécialités gastronomiques ou autres de la France. Je parle probablement en tant qu’expatrié qui subit un certain régime alimentaire 😉

"L'idée" entrepreneuriale du siècle ?

Je pense que le concept du commerce équitable est « l’idée » entrepreneuriale du siècle, avec le développement de nouveaux moyens de productions (développement durable etc…) mais aussi le fait que chaque être humain peut jouer un rôle dans le développement et la mondialisation.

Ma carmin 2

Un modèle d'entrepreneur ?

J’en ai plusieurs à commencer dans mon cercle familial, par mon frère qui a créé Saint Crespin (www.saint-crespin.com) et qui a su partir d’une idée et la développer pour en faire une invention (celle du bouton de pression pour les chaussettes). Sinon je suis assez impressionné par tous ces entrepreneurs qui ont réussi à surfer sur la vague de l’internet dans les années 2000. Toutefois mon modèle d’entrepreneur reste la personne qui arrive à aliéner l’éthique du produit, de part sa création jusqu’à son utilisation, et la bonne gestion de ses affaires.

Microsoft, Apple ou Google ?

Microsoft pour travailler, Google pour communiquer, et la musique de mon I pod (Apple) pour décompresser.

Un petit portefeuille boursier ?

Très léger.

Ma carmin 3

"L'envie d'entreprendre", de tout jeune ?

Oui déjà petit je voulais créer et innover, je suis passé un peu par tout en commençant par la pate à modeler, et puis j’en suis arrivé de fil en aiguille (sans jeu de mot) à l’espadrille.

Le mot de la fin.

N’hésitez pas à faire un tour sur notre page fan www.facebook.com/MaCarmin et/ou notre site : www.macarmin.com et transmettre à tout vos proches qui apprécient les espadrilles, et le savoir faire de nos artisans.

EE – Mai 2012

Si vous voulez vous aussi être interviewé et mettre en avant votre e-commerce, n'hésitez pas à me contacter maroneolivier ( @ ) yahoo.fr

Tous les samedis retrouvez l'interview "Envie d'entreprendre". Pour être sur de n'en louper aucune abonnez-vous au flux rss ou inscrivez-vous à la newsletter (en haut à droite).

Toutes les interviews "Envie d'entreprendre" se trouvent ici.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general