5 erreurs qui coûtent chères aux entrepreneurs

Christian OuedraogoPar Christian Ouedraogo (chroniqueur exclusif) – Entrepreneur – Stratégie d’entreprise – entreprise sans fautes

Créer et de développer une entreprise est un processus laborieux et personne n'est à l'abri d’un échec. En outre, la plupart des entrepreneurs commettent les mêmes erreurs « standards » qui leur ont coûté très cher. Mais une fois ces erreurs éliminées, leurs entreprises ont pu enfin décoller. Voici quelques-unes de ces erreurs courantes. 

Erreur 1 : Ils ne savent pas exactement qui est leur client idéal, ce qui explique pourquoi la plupart des entreprises triment à cause d’un manque de clients. La clé du succès est une compréhension claire de qui sont leurs clients et de leurs besoins. Sans cela, vos efforts seront vains et ce serait un peu comme parler à une personne sourde. Pour faire la différence, commencez à vous demander à qui vos produits et services sont destinés. L’essentiel ici est « qui sont vos clients idéaux ? » et « pourquoi achèteraient-ils chez vous ? »

Erreur 2 : Ils travaillent « dans » leur entreprise et non pas « sur » leur entreprise. De nombreux entrepreneurs ont un problème de gestion, ils veulent tout contrôler et pensent que s’ils veulent que quelque chose soit fait qualitativement, ils doivent le faire eux-mêmes. Et par conséquent, pour de nombreux aspects de leurs activités, ils jouent le rôle d’acheteur, de chauffeur, de vendeur, de gestionnaire administratif, etc. Ils sont alors occupés à gérer les « à côté » au lieu de faire leur travail, c’est-à-dire trouver des clients et vendre.

Travailler « dans » votre entreprise plutôt que « sur » votre entreprise, signifie que vous êtes devenu « un salarié » de votre entreprise et c’est à ce titre, que vous travaillez pour votre entreprise. Ce que vous souhaitez, ce serait plutôt que votre entreprise travaille pour vous.

Erreur 3 : De nombreux entrepreneurs négligent l'équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Il pense qu’une « entreprise, c'est comme une bicyclette, quand vous cessez de pédaler, ça tombe ! » C'est peut-être vrai, mais il convient de noter qu'il est vous est tout à fait possible de « déléguer le pédalage » à d’autres personnes. A plusieurs, l’effort commun est rationalisé et la tâche devient moins ardue.

Il ne faut pas oublier que votre entreprise a avant tout pour but de vous aider à atteindre un confort de vie et que ce qui est vraiment important dans votre vie, c’est votre sphère personnelle : votre famille, votre santé, vos loisirs, vos amis, vos relations, votre développement personnel, etc.

Erreur 4 : Ils vendent des biens et des services, et non des avantages et des résultats. C’est une très grosse erreur ! Pour être honnête, les clients ne se soucient pas de vous et de vos produits ! Ils s’en fichent royalement !! Ce qui les intéressent, c’est leurs propres problèmes. Ils ont peu d’intérêt à savoir si vous avez des licences et des certificats, que votre entreprise est leader sur son marché ou combien de récompenses sont suspendus aux murs de votre bureau. Ils veulent uniquement savoir une seule chose : comment vous ou votre produit pouvez les aider à résoudre leur problème ou à atteindre un objectif. Par conséquent, concentrez-vous sur le client et parlez des résultats qu'il obtiendra avec l'utilisation de votre produit ou service ou service. 

Chaque fois que vous proposez un produit ou un service à votre client, imaginez qu'il vous pose la même question : « Qu'est-ce que cela va m’apporter ? » et répondez-y.

Erreur 5 : Ils sont leur entreprise. On peut faire le lien avec l’erreur 2. L'une des erreurs les plus courantes qui empêchent une entreprise de se développer est que l'entrepreneur est son entreprise. Toutes les tâches (ou presque toutes) sont liées à lui et l'entreprise ne se développe pas au-delà de son propriétaire. L’entrepreneur tient tous les fils de son entreprise si étroitement qu'il a peur d’en confier certains d'entre eux à d'autres personnes, de peur de perdre le contrôle. L’une des manifestations de cette erreur est de ne pas faire appel à des professionnels qui pourraient réellement les aider (par exemple, un coach ou un consultant). De plus, l'idée d'embaucher un ou deux assistants ne doit pas vous sembler irréelle. Ne vous demandez plus « comment je peux faire au mieux ? » mais remplacer le par « qui peut le faire mieux ? ». Ainsi, la délégation et l'externalisation maîtrisées peuvent aider votre entreprise à passer à un autre niveau.

Je vous invite à choisir parmi cette liste, les 2 ou 3 erreurs dans lesquelles vous vous reconnaissez le plus. Notez vos remarques à ce sujet et décrivez les étapes que vous suivrez au cours des prochains mois pour éliminer ces erreurs.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general