Améliorez votre taux de rebond en 3 étapes

Sylvain bruyere Par Sylvain Bruyère  (chroniqueur exclusif)cadeau-maestro.com

Vous souhaitez donner un coup de boost au taux de rebond de votre site ? Mais au fait, c'est quoi déjà le taux de rebond ?

Le taux de rebond, plusieurs définitions circulent, et il est important de savoir comment il est calculé. L'erreur est de penser qu'un rebond est un visiteur qui quitte votre site après quelques secondes. Non, un rebond c'est un visiteur qui ne visite qu'une seule page de votre site, sans aucune spécification de durée. Je vous vois venir : "Ah mais quelqu'un qui lit mon article qui fait 15 paragraphes pendant 15 minutes, et qui part après, c'est un rebond ?". Eh bien oui, selon la définition de Google. Voici quelques ficelles qui vous permettront de trancher dans le vif.

1. Ciblez rapidement les pages boiteuses

Un taux de rebond moyen ne veut pas dire grand chose. Vous pouvez le voir comme un indicateur de votre propre progression dans le temps, rien de plus. Car sur chaque activité, chaque design, chaque type de site, le taux de rebond peut varier énormément. Exemple : sur Cadeau Maestro, le taux est de 52% sur l'année 2011 (1er janvier à aujourd'hui). Il est de 70% sur le site de Marketing Chine, l'un de mes amis sur la même période. Mais il est seulement de 36% sur le site Tienda Pergola un autre de mes proches. 3 sites très différents : un site de e-commerce, un blog très ciblé et le site vitrine d'un artisan, avec 3 volumes de visites différents. Ne paniquez donc pas si votre taux est plus fort que tel ou tel site, regardez plutôt s'il a baissé par rapport à l'année passée.

Pour l'améliorer, cherchez les pages boiteuses. Ouvrez Analytics, cliquez sur "Contenu" et "Pages les plus visitées". Vous travaillerez ainsi les pages les plus fortes de votre site en priorité. Sur ma page d'accueil par exemple, le taux est seulement de 29%. Cherchez alors les pages ayant un taux de rebond de 20% au dessus du vôtre (je dis bien 20%, et pas 20 points, donc à 52% je vais regarder les pages ayant plus de 62% de rebond). C'est un exercice très intéressant, vous permettant de rapidement savoir quelles pages fonctionnent, et quelles autres ne font pas correctement leur job. On peut avoir de belles surprise, avec pour moi par exemple un taux à 0 sur la page 2 de Cadeau Mode sur 552 pages vues. Ne tenez pas compte des taux de rebond pour les pages ayant moins de 30 vues par mois, ils ne sont pas assez représentatifs.

Profitez-en pour vérifier le taux de rebond de votre page 404. Les visiteurs sont-ils déçus et partent-ils lorsqu'une page n'existe plus ? Ou savez-vous les rediriger vers d'autres infos ?

2. Améliorez le marketing de vos pages

Une fois une page ciblée, il faut comprendre pourquoi les visiteurs rebondissent. La première hypothèse est de penser que le contenu n'est pas pertinent par rapport à la recherche de l'internaute. Des efforts pourront donc être faits de ce côté, tout en vérifiant bien que vos visiteurs s'attendaient bien à ce contenu. Ne référencez pas votre page de lessive sur "le chat", vous risquez d'avoir des visiteurs qui cherchaient de jolis félins. Pensez aux doubles sens, comme le mot enceinte pouvant attirer les mélomanes, les futures mamans ou les bricoleurs. En clarifiant les titres de pages, vous limiterez ces visites.

Donner la possibilité à l'internaute de voir autre chose ! Sollicitez-le sur une fiche produit avec d'autres produits similaires. Conseillez-lui après la lecture d'un article de votre blog de lire un autre article proche. Lui proposez de continuer sa visite avec des contenus proches est l'un des points les plus importants pour travailler cette amélioration. Proposez-lui d'agir, de jouer à un mini jeu en flash, de consulter son profil, de télécharger un livre blanc, de voir une vidéo, de lire votre page "à propos"… Toute action l'amenant à continuer sa visite contribuera à limiter ce taux de rebond. Faciliter donc l'accessibilité de vos meilleurs articles, de vos meilleurs produits ou plus généralement des infos à ne surtout pas manquer sur votre site en glissant des accès sur votre barre latérale par exemple.

Le graphisme d'un site peut également jouer, et lui donner envie de rester un peu plus. Mais généralement, les visiteurs attachent plus d'importance au contenu qu'au contenant. Pensez à utiliser des couleurs ressemblants à vos visiteurs. Un graphisme très sombre pour un site de métal peut marcher s'il reste lisible.

3. Pensez à l'aspect technique

De simples problèmes techniques peuvent faire fuir les visiteurs. Une page trop longue à charger et c'est la fuite. Un problème de compatibilité avec Internet Explorer 7 et c'est tous les salariés des bureaux de grosses boîtes parisiennes qui vous lâcheront.

Vérifiez donc votre site, sa rapidité et sa compatibilité à tous les navigateurs. Testez-le sur un téléphone portable, sur Windows, un Mac ou Linux. Essayez Safari, Internet Explorer, Firefox, Chrome. Vous avez des difficultés pour tester toutes les possibilités ? Utilisez Adobe BrowserLab c'est très pratique, et puis Adobe sont tellement martyrisés en ce moment qu'ils aimeront que vous pensiez à eux ! Optez pour un meilleur serveur s'il est trop lent. Vous pouvez également ajouter des outils de cache, mémorisant une partie des pages visitées pour accélérer les affichages suivants.

Corriger ces quelques bugs ne lui feront pas de mal. Finalement le taux de rebond est un excellent outil pour trouver les pages buguées !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general