« Ces aides publics….Que vous ne connaissez pas » : OSEO

Damiatimichael_2
Par Michael Damiati (chroniqueur exclusif) – Spratley-Conseil Sud Parisien

L’état a mis au service des entrepreneurs une machine très souvent citée, assez efficace, mais avec un fonctionnement que très peu connaissent…..

Vous avez deviné ??? Bien sûr nous parlons là d’OSEO.

L’action d’OSEO s’exerce via trois métiers :

· Le soutien à l’innovation1, avec OSEO innovation (ex-ANVAR et ex-AII)
· Le financement des investissements et du cycle d’exploitation, en partenariat avec les établissements bancaires2, avec OSEO financement (ex-BDPME)

· La garantie des financements bancaires et des interventions en fonds propres3, avec OSEO garantie (ex-SOFARIS)

Grâce à ses trois métiers, OSEO veut faciliter, par le partage des risques, l’accès des porteurs de projets et des entrepreneurs aux financements privés (banques, capital-risque, etc.) utiles à leur croissance.

Le métier qui nous intéresse en tant qu’entrepreneur est celui permettant la garantie de vos futurs emprunts.

En effet lorsque vous demandez un prêt à votre banque, plutôt que de prendre des garanties telles que vos biens personnels, il faut lui évoquer une contre garantie OSEO.

Pour les non-initiés, il va falloir vous habituer à ce vocabulaire, heureusement nous sommes là pour vous aider….

Une contre garantie permet à votre banque de garantir son prêt très souvent a hauteur de 70 % auprès d’OSEO.

Concrètement, grâce à ces fonds, OSEO, informe votre banque que si vous ne pouvez plus rembourser votre emprunt, c’est lui qui reprendra votre créance à hauteur du pourcentage indiqué au préalable.

L’intérêt est double : d’abord pour vous, afin de minimiser l’apport de biens personnels pour garantir votre prêt, ensuite pour la banque qui elle, minimise son risque puisque celui-ci n’est calculé que sur les 30% du financement restant. (Rappel OSEO a garanti les autres 70 %)

En règle générale, votre banquier est bien plus ouvert lorsque vous évoquer de minimiser les risques.

Exemple :

Exemple : Votre emprunt est de 100 k€, OSEO garantit 70 K€ et le banquier lui prête évidemment  la totalité, mais si vous lui faites défaut, ce ne sera que sur sa partie, à savoir 30 K€.

Il est facile de comprendre que l’on prête plus aisément 30 K€ que 100 K€.

Bien entendu, cela a un coût, OSEO prend des frais, comptez entre 800 et 1000 €. Cela reste effectivement un coût, mais tout à fait relatif face au soutien qu’apporte la contre garantie.

D’autant qu’aujourd’hui la plupart des banques ont une délégation avec OSEO, c’est-à-dire que ce sont elles-mêmes qui mettent en place cette contre garantie, avec un gain de temps, et une simplification des procédures.

En revanche, il est une étape a laquelle vous ne pouvez échapper, c’est convaincre votre banquier !!!

Nous verrons une prochaine fois comment se préparer au mieux….

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general