Cinq questions à… Charlie Denis – Yepa


Charlie Denis - YepaCette interview est issue de La revue de presse éco : Une revue de presse hiérarchisée, rapide et concise, vous permettant de gagner du temps et de vous consacrer à l'essentiel.

Charlie Denis 24 ans, A 20 ans j’ai créé une entreprise de négoce de
produits biologiques en relation avec les agriculteurs bio et les
restaurateurs et revendeurs bas normands.  J'ai ensuite décide
de
partir à l’aventure en Corée plus spécialement et 7 mois après je
montais le projet Yepa, que je réalisais un après.  Je
fonctionne au
coup de cœur dans le privé comme dans les affaires. Rien de plus
motivant pour moi que de monter des partenariats et de les voir
réussir. 

www.yeepa.fr

Votre meilleur souvenir d'entrepreneur ?

Cela fait un an que Yepa existe alors des bons souvenirs il y en a déjà pas mal. Mon coeur balance entre notre première commande sur le site internet, c'etait une premiere recompense et a la fois le starter. Il y a aussi les premiers partenariats avec Heula et Compagnie kid, deux entreprises referentes et reconnues dans leur secteur ( et au dela ) qui ont fait appel a notre savoir faire. C'est une vraie marque de sérieux du projet, une reconnaissance du travail effectue depuis deux ans ou l'on a pose les premières pierres en surprenant tout le monde.

Votre pire souvenir d'entrepreneur ?

Le pire, c'est clairement les inondations de juillet a Caen ou ma réserve était sans dessus-dessous avec des milliers de paires dans l'eau et la boue. Et ce en pleine conversion du statut autoentrepreneur au statut de société. Je doutais clairement sur la possibilite de s'en remettre, ca nous coute encore cher de renouveler le stock et de se reorganiser, nos projets de rentrée ont été mis a l'arrêt pour septembre mais on a appris beaucoup et on apprend encore de ce genre de situation. Maintenant je sais que meme pour un local provisoire de 15 jours je dois être assuré !

L'erreur à ne jamais commettre pour un entrepreneur ?

Penser que c'est gagné ! Une bonne nouvelle c'est une incitation a continuer, inutile de se satisfaire d'aujourd'hui, demain la réalité nous rattrape toujours…Signer un contrat ca veut dire l'assumer jusqu'au bout et des fois le plus dur c'est de livrer ! Le chiffre on doit le faire tous les jours, et une journée de relâche, c'est deux journées d'exploit pour rattraper le tir. Il faut mieux une progression lente et constante que de la précipitation et une croissance forte mais non maitrisée.

Le seul conseil que vous donneriez à une personne voulant entreprendre ?

Entreprendre aujourd'hui, c'est impossible sans être devouer corps et ame, jour et nuit, a son entreprise. Votre projet doit etre une priorité, une passion, un style de vie, car le contexte actuel ne laisse pas la chance aux philantropes. Les affaires se tendent, les délais de paiement s'allongent, les banques ont du mal à financer, les clients n'ont jamais autant fait de devis pour si peu d'affaires, mais c'est dans ce contexte rarement aussi difficile que l'on voit sa resistance et la viabilite de son projet ! En resumé, c'est le degré d'investissement et la trésorerie.

Votre rêve entrepreneurial ?

Cela parait très préparé mais je me répète chaque jour " vie tes rêves ne rêve pas ta vie " donc mon rêve entrepreneurial c'est que l'aventure YEPA continue de longues années encore, c'est de créer, de faire partager notre optimisme et notre gaieté, que Yepa influence autant faire ce peut les modes et ca sera deja très bien. Apres imposer Yepa comme réfèrence de l'accessoire textile c'est notre objectif entrepreneurial, Yepa a pour but d’être un acteur incontournable aussi bien dans l'univers enfants et accessoires que dans l'univers Trendy, et ça ça fait rêver !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general