Du désir au plaisir d’entreprendre – Le Bilan

Brahimi_fadhila
Par Fadhila Brahimi (chroniqueur exclusif) – Directrice du Cabinet FB-Associés

Le 19 septembre 2006 dernier, je publiais le premier article sur le processus de renaissance en 9 mois et 9 étapes intitulé « Du désir au plaisir d’entreprendre » :

– Une invitation à vivre sa vie entreprenariale avec plaisir le temps d’une gestation.

– Un voyage de 9 mois vers plus de facilité et plus de légèreté dans sa pratique quotidienne

– Une épopée en 9 étapes permettant de faire (re) naître et de revisiter ses méthodes et outils de travail et son environnement professionnel et personnel

– Un cycle de renaissance pouvant se répéter afin de revisiter son mode de fonctionnement appliqué à sa vision stratégique et à son environnement professionnel et personnel

Ce processus que j’ai appliqué sur moi afin de
le rendre le plus factuel possible grâce des illustrations a donné naissance à
un programme d’accompagnement et a même inspiré des facilitateurs accompagnant
des créateurs d’entreprise. Moi-même, je me suis inspirée des techniques d’organisation,
de conduite du changement, de management de projet et, de développement
personnel et professionnel apprises, lues et inventées/adaptées.

Appliqué sur moi, à mon environnement et à mon
quotidien, il m’a offert la possibilité de travailler sur moi, de formaliser et
de structurer des pratiques et des sources d’inspirations. J’espère que ce
partage vous a plu et vous a conduit à expérimenter certaines techniques et/ou
à vous interroger sur vos propres pratiques.

Après ces
9 mois d’expérimentation…..

Rappel du cycle de renaissance en 9 étapes
réalisé en 9 mois appelé « Du désir au plaisir
d’entreprendre » :

  1. Formuler une Vision c’est préciser l’objectif poursuivi ; c’est créer une image de la
    situation idéale  en créant un cadre de réflexion (19 septembre 2006)
  2. Rechercher
    le « juste équilibre »
    entre sa vie privée et sa vie professionnelle (17 octobre 2006)
  3. Avancer et se recentrer sur ce qui est essentiel, pertinent et d’actualité par la purification  (21 novembre)
  4. Développer
    en créant des espaces de créativité
    (19 décembre 2006)
  5. Etre conscient de son environnement et des situations pour prendre une décision (16 janvier 2007)
  6. Etre un entrepreneur flexible et dans l’acceptation
    de ses faiblesses, ses couacs….(20 février 2007)
  7. Faire
    la différence entre ce qui est indispensable et utile dans l’organisation de son espace de travail (20 mars 2007)
  8. Etablir
    une relation saine entre ses objectifs, ses moyens d’action, son corps,
    son esprit et sa vie privée par la planification
    et le stress positif (17 avril 2007)
  9. Faire évoluer ses pratiques et son comportement en invitant son réseau à une évaluation de vos talents (15 mai 2007)

…..mon
bilan…..

– Premièrement, je pense qu’en tant que facilitateur,
accompagnant ; il est pertinent d’appliquer à soi même les processus et
les outils que l’on propose à ses client, pour pouvoir les ajuster, les
modeler, les illustrer et surtout de prendre conscience des efforts à
accomplir. Et ce dans un souci d’efficacité, de fluidité, de cohérence et de
loyauté.

– Deuxièmement, en tant qu’entrepreneur je suis certaine
que l’entreprenariat est durable que lorsqu’il se vit autant dans la remise en
question que dans la normalisation. Et qu’à ce titre, réfléchir sur ses
pratiques et, sur son mode de vie et de travail favorise l’émergence de la nouveauté
et la pérennisation des facteurs clefs de réussite. Pour ce faire, il importe
de se focaliser par étape sur un domaine et de s’offrir des temps de réflexion,
de diagnostic, de projection et de mise en œuvre pour générer un nouvel élan.

– Troisièmement, en tant qu’être humain vivant dans un
monde mouvant je suis persuadée que la réalisation de soi s’inscrit dans la
perception que l’on a de soi, des autres et de son environnement, dans la
relation que l’on au temps et à l’espace et, dans l’acceptation du rythme de la
gestation pour vivre pleinement ses projets et engendrer le changement avec
aisance. Etaler dans le temps un processus de changement permet d’accueillir et
d’intégrer avec assurance et plénitude de nouvelles façons de faire et d’être
en unissant son être à son environnement.

– Quatrièmement, en tant que chroniqueuse dans un espace
de partage d’expériences, j’éprouve une grande satisfaction à écrire sur mes
pratiques et mes réflexions car cela me permet de structurer et formaliser mes
idées et aussi d’échanger des points de vue.

Et vous cette chronique vous
a-t-elle plu ? Que vous a-t-elle apporté ? Avez-vous des suggestions,
des points d’amélioration à me suggérer ?

….J’en profite pour remercier….

Olivier Marone qui
m’a donné l’opportunité d’écrire sur ce blog

Corinne
Tanguy qui m’a accompagné dans le processus

Joceline Hamon et Sylvie Mattéra qui m’on
fait découvrir des outils d’exploration

Anthony Arsac, Alain
Goudsmet , JC de Maisonneuve Nathalie Renard, Stephane Thorel pour leurs
commentaires sur le blog d’envie
d’entreprendre

Et tous les lectrices et
lecteurs, blogueuses et blogueurs qui me lisent et m’écrivent en direct ou pas.

…et vous donner la suite

J’aspire à écrire dans la lignée
de cette chronique : entreprendre avec plaisir les différents domaine
d’activité d’un entrepreneur : comptabilité, administration, commercial,
marketing…

Qu’en pensez vous ?

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general