Le marché des voitures en Chine en pleine expansion

Olivier VEROTPar Olivier Verot (contributeur exclusif) - Marketing en Chine

Avec les récents problèmes de pollution en Chine, les fabricants de voitures peuvent commencer à douter de la viabilité du marché chinois et de son importance. Pourtant, celui-ci reste toujours très attirant : augmentation de la demande en voitures de luxe, augmentation des capacités de production des usines en Chine sont autant de signes d’un marché automobile qui se porte bien.

  Voiture chine

Hebei et Chonqging accueilleront les nouvelles usines de Hyundai

L’entreprise Hyundai Motor Co. a bien confirmé la construction pour 2016 et 2017 de deux nouvelles usines en Chine. La première dans la ville de Changzhou (Hebei) dont la construction commencera au 2éme trimestre 2015. La seconde à Chongqing qui débutera plutôt au 3ème trimestre de la même année. La construction dans la région du Hebei a été demandée par le gouvernement chinois dans le cadre du développement de cette région. Sa filiale Kia Motors Corps a également annoncé son intention d’augmenter la capacité d’une de ses usines situées dans la province du Jiangsu qui pourrait accueillir avant 2016 à peu près 450 000 véhicules soit une augmentation de 50% de la capacité de production de l’usine.

Chonqging

Un fond de recherche de 100 millions de yuans par le gouvernement pour Changan

Le gouvernement continue de supporter les entreprises grâce à un fond de recherche de 100 millions de yuans. Pour accroître la compétitivité de l’entreprise, Baolin Zhang, son président a affirmé vouloir investir 30 milliards de yuan dans les 5 prochaines années dans le domaine de la R&D.

Changan

Limitation des plaques des nouvelles voitures à Shenzhen pour limiter la pollution

Près de 100 000 nouvelles véhicules par an sont achetées et en circulation à Shenzhen, dernière ville à restreindre les achats de véhicules pour cause de pollution. D’après la publication sur le micro blog officiel du bureau de la police, le nombre de véhicule peut très bien être réajusté tout en faisant face à la demande, aux changements de trafic dans le but de diminuer la population. C’est au minimum 3 millions de voitures qui roulent dans la ville à l’heure actuelle. Pékin, Hangzhou, Shanghai, Guangzhou, Guiyang et Tianjin sont aussi concernées par ce problème et devraient suivre également les bonnes résolutions de Shenzhen.

Les concessions automobiles de luxe en crise

En effet, les bénéfices de ceux-ci diminuent de la même manière que les ventes depuis les deux dernières années. Beaucoup de porte-parole de concessions font le même constat et attribuent cette baisse à des aléas économiques, aux campagnes anti-corruption de l’Etat qui a surtout touché La Porsche, baissant brusquement la vente de cette dernière.

Porsche)

Xiaomi, le fabricant de Smartphones se lance dans la fabrication de voitures intelligentes

Depuis quelque temps sur internet, la rumeur annonce la construction de voitures intelligentes par Xiaomi. Ses voitures sous le nom de Misila auraient un prix de départ égal à 39 999 RMB. Si met en place ce projet, Xiaomi va encore frapper fort et devrait tirer un fort avantage dans ce domaine.

  Xiaomi

La nouvelle usine de SAIG-GM-Wuling prête dans le Chongqing

La co-entreprise de General Motors a ouvert une nouvelle usine dans la ville de Chongqing et devrait débuter sous peu la construction de ses véhicules. Avec un budget de 6.6 milliards de yuans, celle-ci devrait sortir au moins 400 000 véhicules et la même quantité de moteurs par an selon la société. Un accord autorisant une extension a été également prévue et signé en partenariat avec la municipalité de Chongqing.

En mars arrive un nouveau concurrent sur le marché des voitures à taille moyenne

L’entreprise Geely avec la sortie de son nouveau modèle le GC9 bien plus luxueux que les autres de la gamme sera un adversaire de taille sur le marché des voitures de moyenne gamme et devrait concurrencer de très près la Sonate de Hyundai et la Azteca de FAW-MAZDA. La GC9 de GEELY devrait faire ses débuts en mars avec de bons résultats en perspective suite à la hausse globale de la demande en voitures de luxe

GC9

Facilitation des stocks de voiture à Pékin demandée par l’ACA de la Chine

L’ACA, Association de Concessionnaires Automobile en Chine a fait appel au gouvernement Pékinois afin d’éviter aux constructions automobile des prix excessifs envers les négociants concernant le stockage des voitures. L’ACA a déposé au ministère de l’Industrie et de la Technologie de l’information ainsi qu’au ministère du Commerce un rapport comprenant une :

– Rencontre avec les constructeurs automobiles et les négociateurs afin de trouver une solution

– Reprise par les constructeurs automobiles des réserves excessives de véhicules demandés aux négociants

– Révision des contrats avec les négociants par les constructeurs automobiles si plus de la moitié des négociants sont perdant en matière d’argent

– Proposition d’ajustement par le gouvernement d’une relation « inégale » à une plus égale

CADA sur son site web, a déclaré qu’un grand nombre de concessionnaires automobiles perdait une grande quantité d’argent à cause de ce problème.

Il est certain que le marché de l’automobile en Chine est troublé, la pollution et la lutte anti-corruption étant les deux principaux responsables. Pourtant, avec un concept intelligent comme celui de Xiaomi, il est encore facilement possible de trouver une clientèle très nombreuse. Par conséquent, pour les entreprises qui ne sont pas encore présentes en Chine, les dés ne sont pas encore jetés, bien au contraire si le modèle de voiture mis en avant se différencie très fortement de ce que les consommateurs peuvent déjà trouver sur le marché.

Cependant, pour bien assurer la capacité à vendre des voitures en Chine il faut également une bonne stratégie de promotion qui passe par un message propagé via le bon média, le web 2.0

Pour aller plus loin :

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general