Les avantages de mettre en place l’épargne salariale pour une entreprise

Au sein d’une entreprise, la loi prévoit quelques dispositions visant à renforcer les performances globales de l’entité en question, tout en assurant une certaine stabilité financière à long terme pour les salariés. Ces dispositions sont regroupées dans ce que l’on appelle « l’épargne salariale ». L’épargne salariale peut être mise en place suivant un accord entre les dirigeants d’une entreprise et les représentants de leurs salariés. De plus, quel que soit la solution d’épargne salariale instaurée au sein d’une entreprise, celle-ci peut jouer le rôle de levier dans la pérennisation des activités de ladite entreprise. Quelles sont les différentes dispositions incluses dans l’épargne salariale ? Quels en sont les avantages, d’une part pour les salariés, et d’autre part pour l’entreprise ?

L’épargne salariale : quèsaco ?

L’épargne salariale regroupe les différents dispositifs permettant à un salarié de se constituer une épargne au sein de son entreprise. Elle peut prendre la forme d’une prime de  Différentes participation, d’intéressement ou d’abondement. . L’épargne salariale est particulièrement populaire auprès des entreprises, car les avantages fiscaux sont intéressants. Ensuite, les salariés bénéficient eux aussi de nombreux avantages, car ces derniers peuvent se constituer une épargne facilement¸ leur permettant de réaliser des projets personnels et/ou professionnels.

Les différents types d’épargne salariale

Il existe plusieurs types de plans d’épargne salariale, tous régis par des règlementations strictes. Voici donc les différents types de plans d’épargne salariale : Plan d’épargne Entreprise (PEE) : il s’agit d’un plan d’épargne soumis à un accord collectif. Dans certains cas, l’entreprise peut prendre la décision unilatérale de mettre en place le PEE. Plan d’épargne Interentreprise (PEI) : même principe que le PEE, mais le plan est commun entre plusieurs entreprises. Plan d’épargne Retraite (PER) Collectif : il s’agit d’un plan d’épargne visant à préparer la retraite des salariés.

Comment se verse l’épargne salariale ?

Le versement de l’épargne salariale peut prendre plusieurs formes différentes suivant les modalités convenues dans l’accord entre les représentants des salariés et les dirigeants de l’entreprise.

Par une prime de participation. Il s’agit d’une disposition obligatoire pour les entreprises disposant d’un effectif de 50 employés.es minimum. Une partie des bénéfices engendrés par l’entreprise au cours de chaque exercice est versée aux salariés, qui ont le choix de la percevoir immédiatement ou de la placer sur un plan d’épargne salariale, ce qui lui permet d’être exonéré d’impôt sur le revenu. Par une prime d’intéressement. Très proche de la participation des salariés, l’intéressement est une prime versée à chaque salarié suivant les performances de l’entreprise durant un exercice. Le plafond montant global des primes ne doit pas dépasser 20% du total des salaires bruts annuels versés aux employés.

Par abondement L’abondement consiste en un complément financier que l’entreprise ajoute aux versements du salarié sur le plan d’épargne salariale (PEE, PEI, PER ou PER collectif). Le montant versé ne doit pas dépasser trois fois le montant versé par le salarié sur son plan épargne salariale. De plus, un plafond de versement est fixé, et varie suivant le type de plan choisi : 8% du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale, soit 3290.88€ en 2022 par salarié) pour les plans PEE et PEI ; 16% du PASS (soit 6751.76€ en 2022) pour le PER d’entreprise collectif. Par versement volontaire. Le salarié a la possibilité d’alimenter lui-même son plan épargne salariale, dans la limite de 25% du montant brut de son salaire annuel.

Les avantages pour l’entreprise

Suivant le type de versement ainsi que le type de plan d’épargne, les entreprises bénéficient de plusieurs avantages fiscaux. En effet, les primes versées dans les différents Plans d’épargne sont exonérées de charges sociales et déductible du bénéfice imposable. Levier de productivité des salariés, l’intéressement peut s’avérer quant à lui très utile à long terme -aussi bien pour les salariés que pour l’entreprise-, et nécessite donc quelques recherches sur la fiscalité de l’intéressement

Les avantages pour les salariés

L’épargne salariale est un moyen rapide pour un salarié de se constituer un capital qu’il pourra à l’échéance des plans (5 ans pour le PEE et la retraite pour le PER Collectif). Cependant des cas de déblocage anticipé existent tels que l’achat de la résidence principale. De plus, les primes de participation, d’intéressement ainsi que l’abondement sont exonérés de cotisations sociales, ce qui permet donc aux salariés de jouir d’un complément de rémunération.

Qui peut jouir de l’épargne salariale ?

Tous les salariés d’une entreprise peuvent bénéficier de la mise en place de l’épargne salariale. Une éventuelle condition d’ancienneté peut être mise en place, mais est limitée à 3 mois maximum. De plus, les anciens salariés peuvent également prétendre bénéficier de l’épargne salariale (licencié, démissionnaire, retraité ou préretraité) sous certaines conditions.

5/5 - (1 vote)

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general