L’Etat pousse ses intrapreneurs avec l’accompagnement de 10 nouvelles start-ups au sein du Fast

L’innovation technologique et la transformation numérique sont deux facteurs de développement pour bon nombre de secteurs, y compris le secteur public. C’est ainsi que l’État, par l’intermédiaire de la Direction interministérielle du Numérique DINUM, a lancé un programme d’accompagnement et de financement à destination des start-ups du numérique qui souhaitent collaborer avec les services publics.

Ce programme baptisé FAST, pour Fonds d’accélération des Start-ups d’État et de Territoire, est déjà à sa 13e édition, et la nouvelle promotion 2023 des FAST compte 10 start-ups. Gros plan sur ce programme et mis en lumière des 10 lauréats des FAST 2023.

Un programme gagnant-gagnant

Depuis 2019, le programme FAST accompagne de nombreuses start-ups évoluant dans le numérique et proposant des solutions variées aux institutions d’État et des collectivités territoriales. D’une part, ce programme assure aux intrapreneurs un accès à un financement conséquent pour le développement de leurs start-ups. Ce financement est essentiellement assuré par la DINUM, avec une enveloppe potentielle de 300 000€ par an. À ce financement s’ajoute un accompagnement prodigué par des experts pour un transfert de compétences

. Ainsi, les intrapreneurs bénéficieront d’un accompagnement pour la mise en place d’une stratégie de déploiement à l’échelle nationale, mais aussi un accompagnement opérationnel par des actions sur l’ensemble du parcours du programme FAST : acquisition, activation, rétention, recommandation, impact. De son côté, l’État peut s’appuyer sur des solutions innovantes et portées par l’innovation du numérique pour faciliter son évolution, comme l’explique Stéphanie Shaer, qui est à la tête de la DINUM : « La DINUM a pour ambition d’insuffler une méthode privilégiant l’agilité et l’innovation au sein des services de l’État, dans le cadre du programme beta.gouv.fr, en utilisant pleinement la donnée pour renforcer leur efficacité et mesurer l’impact de leur action. »

Les 10 nouvelles start-ups d’État lauréats du FAST 2023

La promotion 2023 du FAST compte en tout 10 start-ups du numérique présentant des profils variés, mais assurant des solutions agiles et applicables à l’échelle nationale pour répondre aux priorités du gouvernement, pour reprendre les mots d’Ishan Bhojwani, chef de l’incubateur des services du numérique de la DINUM. Ainsi, voici la liste des 10 start-ups qui bénéficieront du programme FAST :

  1. A-just, qui propose des solutions numériques pour réduire les délais de justice
  2. Annuaire des collectivités, qui propose d’offrir un site web à chaque commune de France
  3. Datasubvention, pour faciliter et réguler les aides accordées aux associations
  4. Docurba, offrant des services de suivi des documents d’urbanisme
  5. DossierFacile, pour épauler les propriétaires et les locataires
  6. Envergo, propose des solutions pour intégrer les enjeux environnementaux dans les projets d’aménagement
  7. Ma Cantine, pour favoriser une alimentation saine et durable dans la restauration collective
  8. Mano, une start-up qui propose un soutien aux équipes mobiles venant en aide aux personnes à la rue
  9. Mobiic, propose des solutions pour simplifier le suivi et le respect du temps de travail des travailleurs mobiles
  10. Réfugiés.info, une application qui favorise l’intégration des personnes réfugiées en France, via une application et un site web présentant plusieurs contenus informatifs, contenus traduits en 7 langues.

L’accompagnement de DINUM de ces 10 start-ups s’étalera sur une période de 4 à 6 mois, avec une assistance proposée par un coach au rythme d’une journée par semaine. Une enveloppe de 2,5 millions d’euros est aussi mise à disposition des 10 start-ups tout au long de cette période d’accompagnement.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens
toto togel https://manajemen.feb.unri.ac.id/thailand/ situs togel