9 questions pour construire son projet entrepreneurial en connaissance d’environnement

Antoine Coubray Par Antoine Coubray (contributeur exclusif) – Entrepreneur et blogueur de Coubray.com

Nous ne sommes pas seuls au monde !

Entrepreneur, créateur, repreneur ; nos clients, consommateurs, confrères, concurrents allouent tout ou partie de leur temps à notre projet.
Les connaître, les comprendre nous permet de tracer notre voie de manière éclairée.
Dans cette mise en perspective, et pour mes propres projets, je distingue 4 rubriques (consommateur, sociétés, légal, hommes) et 9 questions.

9 questions pour éclairer notre projet

1- Consommateurs : Quels sont les chiffres clefs pour décrire les consommateurs ?

2- Consommateurs : Que disent et pensent les consommateurs ?

3- Sociétés : Quelle est la dynamique des sociétés en présence ?

4- Sociétés : Quels sont les ratios des entreprises du secteur ?

5- Sociétés : Quel est le canevas stratégique des offres en présence ?

6- Sociétés : Quelles sont les meilleurs pratiques commerciales (avec un focus particulier sur le web) des offres en présence ?

7- Légal : Existe-t-il des contraintes légales structurantes pour l’activité ?

8- Hommes : Qui sont les stars opérationnelles du secteur ? Que disent-elles ?

9- Hommes : Existe-t-il des penseurs qui nourrissent l’univers de référence ?

Sourcer l’information au plus vite

Répondre à ces 9 questions nécessite d’identifier
l’information, ses sources. Le temps alloué à cette étape doit être le plus
court possible.

Je travaille avec 4 catégories d’origine pour
l’information.

·        
Bases documentaires – en particulier financières
– et études sectorielles

·        
Salons & conférences

·        
Organisations professionnelles

·        
Presse, Blogosphère et media sociaux

Ces sources sont traditionnelles. A mon avis, la
différence dans l’efficacité de traitement de l’information peut se faire de 3
manières :

·        
La qualité des rencontres humaines avec les
référents sectoriels (le réseau)

·        
Les outils de veille et de traitement de
l’information

·        
Une pratique régulière de l’information

Familier d’un secteur ou non, pour identifier les
vecteurs d’information, il faut aller à l’essentiel.

Sa propre expérience est souvent la base.

Le partage avec des professionnels de l’information
sectorielle est un moyen.

La rencontre d’acteurs établis en est un autre.
N’hésitez pas à faire jouer le réseau. Le plus souvent, la curiosité est accueillie avec bienveillance. Les experts
aiment partager.

Enfin, le web et des outils d’intelligence économique
sont des clefs d’accès rapide et économiques à la connaissance.

L’objectif est de lister rapidement les sources
incontournables d’information.

Collecter et organiser les données

Face aux grands volumes d’information disponibles, à
la limite de temps à allouer à la collecte, puis à l’exploitation, il est vital
d’utiliser les bons outils d’agrégation, puis d’organisation.

La mise en œuvre efficace de la recherche passe
par :

·        
Une exploitation optimisée des moteurs de
recherche documentaire

·        
Une gestion fine des alertes

·        
Un regroupement des flux d’information grâce au
RSS

·        
Une solution de consolidation des notes et de
« web clipping » multimédia.

Se mettre en état permanent de veille…

L’intelligence économique est un pré-requis lors de la
mise au point initiale de notre projet. Cet éclairage vous sera demandé par vos
partenaires.

Au-delà, je promeus une veille systématique.

Inscrivez un
RDV systématique avec votre point info
. Allouez un moment récurrent de vos
journées à la consultation d’informations. Profitez des transports, de la pause
déjeuner, de 15 minutes au réveil ou au coucher. 15 minutes suffisent. 30 sont
idéales.

Ainsi, vous êtes en
intelligence avec votre environnement
. Vous détectez et comprenez ses
évolutions.

…Pour mieux imaginer votre futur unique et différencié

Savoir et comprendre son environnement, c’est disposer
d’une base solide pour déclencher vos
rebonds
. Pour libérer votre créativité.

Votre marché, vos concurrents ont fait 80% du chemin.
Grâce à votre touche personnelle, à votre capacité à réécrire la partition,
vous ajouterez les 20% qui font la différence.

A lire également sur le même sujet :

Veille / Partage de pratiques : comment j’utilise les flux RSS pour mieux construire mon projet

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general