Le portage donne des envies à des entrepreneurs

Rey_patrickPar Patrick Rey (chroniqueur exclusif) – Consultant-Délégué Régional du Groupe ITG

Fernand Raynaud disait “Quand je vois ce que je vois et que j'entends ce que j'entends, je suis bien content de penser ce que je pense.” Et on en lit des articles sur le portage salarial !! Et des commentaires !! Et des invitations, rencontres, événements (comme on dit chez Viadeo ou Facebook) !!

Un exemple récent sur Viadeo :

 

Création d'une société de portage
Bonjour à tous,
Je suis actuellement le gérant d'une société spécialisée dans l'externalisation de la paye […] Je cherche à me diversifier et j'ai pensé tout naturellement à y inclure l'activité de portage salarial.
J'ai voulu avoir des informations sur les types de contrats de travail et les conventions collectives applicables, les assurances RC, la garantie financière et enfin savoir si je devais créer ou non une nouvelle structure.
Tout naturellement j'ai contacté les 3 syndicats qui n'ont pas souhaité me répondre. J'ai appris par la suite qu'ils étaient dirigés par des dirigeants de société de portage.
Au jour d'aujourd'hui je ne pense porter que les activités de conseil (pas de multi-activité)
Je souhaiterai avoir des renseignements sur :
– les assurances qui couvrent ce type de risque
– les assurances qui font des garanties financières (sans fond bloqué)
– les différents contrats de travail possible
– les conventions collectives applicables (l'inspection du travail n'en sait rien ?!)
– quand et comment les contrats s'arrêtent t-ils ?
et enfin entrer en relation avec des gens qui sont ou qui ont été porté pour qu'ils me fassent part de leur vécu et de leurs attentes.
Je vous en remercie d'avance.
Bonne journée à tous

Quelques points de repères utiles :

De l'externalisation de la paye au portage salarial, il y a du chemin !! Le portage salarial est né il y a un peu plus de 15 ans, pour apporter une solution aux cadres seniors à qui on ne proposait aucun CDI mais des missions de conseil. Depuis, beaucoup de choses ont évolué, chez les porteurs comme chez les portés !! Même s'il existe encore des comptables ou des sociétés qui pratiquent ce qu'on pourrait appeler l'archéo-portage !!

Il n'est pas très compliqué d'aller sur les sites des porteurs, en partant du site guideduportage.com ! On y trouve les réponses à toutes les questions que se pose cette personne ; ensuite, on interroge les assureurs mentionnés et on demande à sa banque si elle veut vous garantir. Bon courage !!??

Rien d'étonnant à ce que les syndicats professionnels regroupent et défendent les professionnels qui y adhèrent !! C'est le principe même d'un syndicat !! Bénévoles du syndicat, ils n'ont ni le temps ni la vocation de faire l'éducation complète de quelqu'un qui veut surfer sur un concept à la mode…

Par rapport aux activités (conseil uniquement), ajoutons que c'est la raison principale de la création des 2 autres syndicats, après le SNEPS, premier et principal syndicat professionnel (la FENPS et l’UNEPS). Le SNEPS, qui est propriétaire de la marque "portage salarial", a signé en novembre dernier avec trois organisations syndicales un “accord de branche encadrant la pratique du portage salarial et apportant des garanties aux salariés” (lire la chronique de décembre dernier). La FENPS, donc, regroupe des sociétés qui portent toutes sortent d'activités. L'UNEPS de même, mais elle n'est pas mentionnée dans le Guide du Portage.

Quand on veut créer une nouvelle activité, le conseil c'est de la pratiquer d'abord, comme salarié porté ou — mieux encore — comme permanent d'une société de portage sérieuse. Ensuite, si on a bien compris l'essence d'un métier très complexe, si on a les reins solides pour les assurances, et de sérieux soutiens bancaires, alors on peut créer une entreprise dite de portage salarial, et en faire son unique objet social.

Sinon, on risque peut-être de faire n'importe quoi et d'ajouter au mieux une société à la liste déjà longue de sociétés, au pire une société qui attire quelques gogos en situation de précarité qui vont se retrouver sur la paille une fois que la société aura déposé son bilan, comme on l'a vu il y a quelques mois pour telle ou telle société régionale.

Les élections passées, on peut espérer que les actions du gouvernement, du parlement et des partenaires sociaux vont finir de clarifier cette situation.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general