Phocea DC lève 5 millions d’euros pour construire un data center responsable à Marseille

Allier souveraineté économique sur le marché d’internet et projet écoresponsable, c’est le défi que s’est lancée la start-up Phocea DC. Pour donner vie à son ambition de créer un data center écoresponsable, la start-up marseillaise a réalisé une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’investisseurs français.

Redonner à la France les clés de la souveraineté de ses données

Phocea DC est une start-up marseillaise créée et dirigée par Damien Desanti. Dans un contexte d’expansion des besoins numériques mondiaux, Phocea DC se lance à la conquête d’un marché ultra dominé par les entreprises américaines, qui fournissent ainsi des data centers pour le compte des géants de la GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft).

Pour se démarquer, la start-up se focalise sur la conceptualisation de data center écoresponsable, avec la mise en place de différents dispositifs pour réduire la consommation d’électricité du site ainsi que pour réduire son emprunte carbone. « Notre objectif est de concilier croissance numérique et engagement écoresponsable, tout en soutenant l’économie locale et les besoins régionaux », déclare le CEO de Phocea DC. Dans les faits, le projet se présente comme suit :

  • Réhabilitation d’un bâtiment de 1 700m² dans le troisième arrondissement de la ville de Marseille
  • Le data center développera une puissance de 1,2 MW
  • Conformité à la norme Tier 3
  • La structure vise un PUE (Power Usage Effectiveness) de 1,2

« Cette performance énergétique sera rendue possible grâce aux dernières innovations dont nous font bénéficier nos partenaires technologiques, au matériel de dernière génération avec une efficience maximum, ainsi qu’à notre démarche de réhabilitation d’un foncier qui n’était plus valorisé. […] Nous utilisons les dernières technologies sur la fabrication de froid pour être moins énergivore et nous réutilisons la chaleur fatale pour le bâtiment », précise le fondateur de Phocea DC.

Etre aux services des acteurs économiques locaux

Pour réaliser ce projet ambitieux, la start-up a pu compter sur l’appui financier de Reflexion Capital, une structure regroupant des investisseurs privés français. Le fondateur et CEO de Reflexion Capital, Nicolas Meunier, a su voir le potentiel de Phocea DC et est convaincu de la démarche optée par la start-up phocéenne : « La quantité de données créées chaque année continue d’évoluer de manière exponentielle, avec un impact non négligeable sur la consommation électrique et le stockage de données. Ce phénomène est loin de s’inverser dans les prochaines années, et seule une approche écoresponsable permet de traiter le sujet ». Damien Desanti ajoute : « Nos futurs clients seront des collectivités locales, des entreprises qui veulent une alternative souveraine, des service providers de l’IT mais aussi des opérateurs français et internationaux désireux de se reposer sur plusieurs sites. » L’ouverture du data center de Phocea DC se fera d’ici le troisième trimestre de 2024. Entre temps, la start-up souhaite réaliser des tests sur « l’immersive Cooling », et investir dans des groupes électrogènes à hydrogène pour se substituer aux générateurs à fioul en cas de panne.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens