Pour ou contre les études de marché ?

Delobelle_vanina Par Vanina Delobelle (contributeur) – Entrepreneuse et experte en marketing

C'est un sujet qui crée souvent des tensions mais je crois qu'il mérite d'être abordé. Il y a dans le domaine deux écoles qui s'opposent actuellement chez nos grandes têtes pensantes du marketing : ceux qui sont pour et ceux qui sont contre !

La première école est pour le mass marketing et pense que le consommateur ne sait pas ce qu'il veut alors c'est au marketeur de le lui dire et pour cela, il va faire appel à toute une ribambelle d'études de marché, souvent payées très chères, pour analyser le marché sous toutes ses coutures.

La seconde école est pour le marketing one-to-one et pense que c'est au consommateur de dire ce qu'il veut et comment il le veut. Bien sûr référence au pinko, notre marketeur va interroger ses utilisateurs avec des focus groupes, des enquêtes, des forums et des blogs. Vous l'avez reconnu, je ne fais pas partie de cette catégorie 🙂

Imposer ou écouter, telle est la grande question. Pour essayer de mitiger tout cela, même si je suis indéniablement une pinko, on peut dire qu'une dose d'études est nécessaire mais je dirai des études en aval et non en amont.

Quelle est la valeur ajoutée de faire une étude ne partant de rien ? N'est-il pas mieux d'avoir une idée et de la tester ? N'en déplaise à certains, je pense que tous ces business plans ne sont en fait là que pour rassurer les executives, les investisseurs et ceux qui ne sont pas sûrs de leur idée. Avec les blogs on peut tester son produit et avoir rapidement une réponse et éviter ainsi la case « études ». L'étude doit permettre d'améliorer, d'affiner, de préciser, de conforter mais ne doit pas être un outil de prise de décision car même avec l'étude la plus merveilleuse du monde, rien ne pourra dire que le projet sera un succès !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general