Remise en cause de la loi de Pareto sur internet…

Watine_jeanluc
Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l’optimisation du statut du dirigeant

La loi de Pareto ne s’applique que partiellement sur internet par l’effet de longue queue ou longue traîne, en effet, les mots clés les plus utilisés (20%) pour arriver sur un site ne représentent que le quart de l’audience totale en provenance des moteurs de recherche.

La logique aurait voulu que l’on retrouve un effet de 80%, comme c’est le cas pour la loi de Pareto…

Les mots-clés travaillés  générant plus de 2 visites et optimisés par le référencement naturel n’apportent que 25% de l’audience totale.

Par contre, les mots qui ne génèrent qu’une seule visite uniquement constituent la longue traîne et apportent 65% de l’audience. La grande partie de l’audience arrive donc sur le site avec des mots que l’on n’avait pas imaginés : l’internaute arrive sur un site par des termes qui semblent inimaginables par le concepteur du site.

Le reste, soit 10%, provient des mots clés dérivés qui génèrent une audience de 2 visites.

Conclusion : pensez à jouer l’effet longue traîne en créant un site important, riche et varié.

C’est une bonne manière de se faire connaître rapidement, néanmoins ne vous dispersez pas à l’infini et gardez une ligne éditoriale claire, c’est toute la contradiction du phénomène, les 35% des visiteurs des mots clés travaillés ou dérivés sont directement intéressés par vos propos, les autres 65% sont des zappeurs qui pourront ne faire que passer !…

A noter que les plus grandes réussites sur internet ont pris la longue traîne dans leur modèle économique : e-Bay, Yahoo!, Google et Amazon.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general