Entrepreneur amateur cherche idée qui tue

Pierreolivier_carles_11Par Pierre-Olivier Carles – Entrepreneur récidiviste – Stonfield

Les sondages sont unanimes : la très grande majorité des français aimeraient créer – un jour – leur entreprise. La plupart ne franchiront jamais le pas !

Les raisons de ce manque de concrétisation sont multiples. Toutefois, on en retrouve une assez récurrente : le manque d'idée originale.

Comme si la création d'une entreprise ne pouvait se faire que sur la base d'une idée inédite, originale et innovante ! Si c'était vrai, on ne verrait plus un plombier ou une agence de pub s'installer…

Pour moi, sur ce thème, il y a deux grandes types d'entrepreneurs : les Créatifs et les Constructeurs.

Les Créatifs sont ceux qui ont une idée à la minute, sont toujours à la pointe de ce qui se fait sur leur métier de prédilection et recherchent sans cesse à être les First Movers. Ce sont eux qui inventent les entreprises, mais aussi les métiers de demain. Ainsi sont nés les moteurs de shopping sur Internet, les piscines en bois ou la bière aromatisée à tout un tas de parfums… En général, ils créent un marché de niche mais à croissance exponentielle… et revendent rapidement – c'est à dire au bout de quelques années – leur entreprise à un des leaders du marché global. Leur utilité est indéniable, mais leur action éphémère. Le taux de déchet est important.

Les Constructeurs sont une catégorie différente. Ils ont une vision très précise de ce que sera leur entreprise dans quelques années. Leur Business Plan ne sert pas à lever des fonds mais à piloter. Ils mènent leur entreprise de façon pragmatique, presque avec une certaine retenue (qui n'empêche pas l'enthousiasme) et une patience inaltérable. Ils ne pensent pas à revendre mais à bâtir. Ils ne dirigent, en général, qu'une seule entreprise et sont très focalisés sur celle-ci. Leur taux de réussite est très largement supérieur à la moyenne.

Une des différences majeures entre les Créatifs et les Constructeurs tient au fait que ces derniers peuvent attaquer un marché déjà très concurrentiel, en s'attachant à faire la même chose que les autres mais en mieux ! C'est celui qui va monter une boulangerie, en proposant des produits de qualité même s'ils sont plus chers. L'enseigne "Chez Paul" en est un exemple éclatant.

Bien évidemment, vous pouvez tous trouver votre place quelque part entre ces deux profils extrêmes. Comme il n'y a pas de création d'entreprise sans passion, essayez de déterminer quel aspect de l'entreprenariat déclenche chez vous cette passion.

Mais, de grâce, ne vous cachez pas derrière votre petit doigt… C'est le manque d'opportunité, d'envie, de chance, de courage ou d'ambition qui empêche de créer une entreprise, pas le manque d'idée.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general